#BenbereVérif : ces photos d’ une prétendue livraison d’armes n’ont pas été prises au Mali
article comment count is: 0

#BenbereVérif : ces photos d’une prétendue livraison d’armes n’ont pas été prises au Mali

Depuis quelques jours, des images circulant sur les réseaux sociaux sont brandies par certains, au Mali, comme preuve que la France livrerait des armes aux groupes armés à Kidal, dans le nord du Mali. Après vérification, ces images n’ont rien à avoir avec le Mali. Ce travail de vérification de Benbere est fait en partenariat avec Internews.

Depuis 48H, des images font le tour de groupes WhatsApp au Mali. Elles sont accompagnées de ce message : « Il semble qu’il s’agit d’un conteneur diplomatique d’armes sophistiquées à destination de Kidal saisi au Burkina Faso et qui viendrait de la France. » Les clichés ont ensuite été reprises sur certaines pages Facebook et des comptes Twitter, comme ici, avec plus de 100 retweets et toujours la même légende tendant à faire croire que la France livre des armes aux groupes armés à Kidal, dans le nord du Mali.

Une thèse fausse, puisqu’une recherche inversée permet tout de suite de voir les même images sur de multiples sites d’informations nigérians. Comme ici :  Nigeria Customs Releases Statement on the Container-load of Pump Action Guns Found in Tincan Island, Lagos (Photos)

Nigeria Customs Release Statement On The Container Filled With Guns Found In Tincan Island (PHOTOS)

Ou encore ici :  PHOTOS: The rifles found in Lagos port

Les photos datent en effet de mai 2017. La douane nigériane venait d’effectuer une importante saisie d’armes sur l’île de Tin Can. À l’époque, les autorités douanières de ce pays avaient même diffusé un communiqué sur Facebook où elles ont fait l’état des lieux. Communiqué disponible

Ces photos n’ont donc rien à voir avec le Mali et ne sauraient prouver une livraison d’armes aux groupes armés de Kidal par la France. Elles arrivent dans un contexte de montée de colère au sein d’une partie de l’opinion publique nationale contre la présence des forces françaises dans les pays du Sahel, notamment au Mali, au Niger et au Burkina Faso. Il s’agissait donc de photos détournées.

Partagez-nous votre opinion