cherif madani haidara ibk Guide_religieux_influenceur_Bamako_Mali
article comment count is: 1

Le Chérif Ousmane Madani Haïdara évite le piège d’IBK

A travers une vidéo publiée le 16 juillet sur sa page facebook officielle, le guide spirituel du mouvement religieux Ançar Dine, Chérif Ousmane Madani Haïdara, a déclaré qu’il ne donnerait pas de consigne de vote pour l’élection présidentielle du 29 juillet prochain. Le blogueur Issouf Koné salue cette décision.

Le Chérif Ousmane Madani Haïdara vient de prouver qu’il ne cède pas aux sirènes de la politique malgré sa grande influence, et qu’il reste fidèle à lui-même, vu qu’il avait pris la même décision en 2013.

Son positionnement est diffèrent de celui d’un autre leader religieux très influent, le Chérif de Nioro Mohamed Ould Bouyé Haïdara, qui a récemment appelé les Maliens à voter pour Aliou Diallo, le candidat du parti ADP Maliba.

Les religieux font partie de ceux qui ont largement contribué à la victoire d’IBK à l’élection présidentielle de 2013. L’actuel président, à cette époque, avait gagné la confiance de plusieurs d’entre eux qui l’ont présenté comme le candidat capable de redresser le pays. Parmi eux, le Chérif de Nioro qui, jusqu’à ce jour, est considéré comme celui qui l’a réellement « fait roi ».

Le mandat désastreux du président a suscité beaucoup de critiques chez les leaders religieux qui l’ont soutenu. Visiblement ils en ont pris note et beaucoup ont décidé de ne pas retomber dans la même erreur.

Un prédicateur très sollicité

Après avoir perdu le soutien du président du Haut conseil islamique Mahmoud Dicko, et du Chérif de Nioro, IBK a essayé de se rapprocher d’Ousmane Haïdara de mille façons. Lors de la nuit du Maouloud 2017, au stade du 26 mars, IBK a annoncé aux yeux des milliers de personnes présentes, qu’un espace de 150 hectares serait octroyé au guide religieux pour ses prêches car le stade du 26 mars n’était pas assez grand pour accueillir tout le monde. Il a même entamé et finalisé les travaux de bitumage de la voie Baroueli-Tamani (Tamani est le nom du village du guide religieux).

Si certaines personnes pensent que ces gestes de bienveillance étaient désintéressées de la part d’IBK, d’autres croient que c’était une tentative d’achat de conscience, pour qu’Ousmane Haïdara appelle à voter pour lui à l’élection présidentielle. Si tel était le cas, on peut dire que son plan a échoué car le Chérif a été clair : « Je ne donnerai pas de consigne de vote car je crois que chacun est libre de voter pour qui il veut ».

Les leaders religieux ne devraient pas donner des consignes de votes 

Je crois qu’Ousmane Haïdara devrait servir d’exemple aux autres leaders religieux. Ils devraient s’abstenir de présenter un candidat comme étant le meilleur. Leur autorité se trouve dans le domaine spirituel et non pas dans le domaine politique.

Ils peuvent aussi se tromper sur la fiabilité d’un candidat. Et s’ils donnent des consignes de vote pour un mauvais candidat, alors qu’ils ont une respectabilité et une influence aussi élevées dans la société, ils peuvent induire beaucoup de monde en erreur. C’est pourquoi, je félicite une fois de plus le Chérif Ousmane Madani Haïdara pour cette décision pleine d’humilité.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.