#BenbereVerif : l’imam Haïdara n’a pas dit que « son grand père discutait directement avec le Prophète »
article comment count is: 1

#BenbereVerif : l’imam Haïdara n’a pas dit que « son grand père discutait directement avec le Prophète »

Une vidéo, devenue virale sur les réseaux sociaux, fait croire que la superstar du prêche et président du Haut conseil islamique du Mali (HCIM), Chérif Ousmane Madani Haidara, prétend qu’une « lumière sort de la tombe de ses grands-parents et qui monte jusqu’au ciel » et « le père de sa mère partageait le même espace de discussion que le Prophète (PSL) ». Il s’agit d’une séquence détournée d’une vidéo. 

La séquence a été publiée par la page Facebook « Lion du Mali officiel », suivie par près de 12 000 personnes. Elle a été vue plus de 24 000 fois. Cependant, une simple recherche inversée permet tout de suite de savoir que les propos du prêcheur ont été sortis de leur contexte. L’intégralité de la vidéo a été postée le 22 mars sur la page « Cherifla TV », de la chaîne de télévision du prêcheur.

 

Dans la vidéo originale, qui dure près de 40 minutes, on comprend aisément que le célèbre « guide spirituel » expliquait une prophétie du Prophète (PSL) selon laquelle « il arrivera à un moment où les hommes de parole deviendront rares », une époque où « ne régnera que la trahison ». À partir de 23minutes 46 secondes de la vidéo, le prêcheur ajoute : « Arrivée cette époque, qu’est-ce que vous entendrez ? Mon arrière-grand-père était un grand érudit. Si vous partez voir sa tombe, vous verrez une lumière en sortir qui va jusqu’au ciel ou que mon grand-père maternel partageait le même espace de discussion que le Prophète (PSL) ». 

En réalité, le président du Haut conseil islamique du Mali ne parlait pas de ses propres grands-parents. Il ironisait plutôt sur cette époque prédite par le Prophète Mohamed (PSL) où les hommes de paroles se feraient rares au profit des vantards. « Nous sommes dans cette période-là », affirme le prêcheur dont les propos, on se rend compte, ont été sortis de leur contexte.

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

  1. Les gars sont trop forts et si l’on ne prête attention, on vous feront dire aux yeux du monde ce que vous n’avez jamais dit. C’est ce que le comédien Malien Habib Dembele dit Guimba National appelle dans son film « Seko Bouaré » un mensonge qui ressemble à de la vérité. Que Dieu change ces gens.