Source : Iwaria
article comment count is: 3

Éducation sexuelle : s’informer pour mieux gérer ses pulsions

Parler de sexualité est très délicat en Afrique. Pourtant, selon Perrina Samira, il est important d’informer et d’aider les jeunes à mieux gérer leurs pulsions pour éviter des erreurs aux conséquences terribles.

Pendant que la mondialisation bat son plein, et tout est sur le point d’être numérisé si ce n’est déjà le cas, le continent africain reste toujours ancré dans ses traditions, mœurs et valeurs. Bien que certains parents s’occupent de l’éducation de leurs enfants, ils oublient l’aspect sexuel. Ce qui fait que, le plus souvent, les enfants n’ont aucune connaissance en la matière, se retrouvent livrer à eux-mêmes et à la merci de personnes mal intentionnées, pouvant les induire en erreur.

Or, tout être humain sur cette terre subit à un certain moment donné un véritable chamboulement hormonal. On n’y échappe pas à la puberté. C’est naturel, même si certaines personnes veulent nous faire croire le contraire, en nous empêchant de ressentir et de comprendre notre propre corps par la pratique de l’excision.

Dialoguer au lieu d’interdire

Les parents doivent vraiment faire de leur mieux pour avoir des discussions instructives sur le sujet avec leurs enfants. Par exemple, dès les premières règles d’une jeune fille, il faut lui faire comprendre qu’elle peut à partir de ce moment tomber enceinte ou attraper des maladies sexuellement transmissibles. Pour éviter un tas de problèmes, il est important d’instaurer un processus de communication qui puisse permettre aux jeunes de s’ouvrir à leurs parents. Le mieux, c’est de dialoguer au lieu d’interdire, gronder, etc. Car cela ne fera qu’accentuer la curiosité et pousser encore plus à la tentation.

L’école doit apporter son aide. Surtout que c’est l’endroit où les jeunes sont censés passer plus de temps. Certains jeunes se sentiront plus en confiance avec un professeur qu’avec un parent. Les professeurs, au regard de leurs qualifications, ont cette aptitude à créer un lien avec leurs élèves. D’autant plus que c’est à l’école que se nouent les relations amicales ou amoureuses.

Évoquer sereinement le sexe

En tout état de cause, il ne faut pas confier l’éducation sexuelle de vos enfants à la télévision ou aux réseaux sociaux. Car les informations qui proviennent de ces outils sont souvent fausses. De même, vous devez lever les barrières de l’âge pour pouvoir évoquer sereinement le sexe avec eux.

Les jeunes ont généralement peur de parler de sexe devant les personnes âgées. De peur d’être pris pour des obsédés sexuels, des dévergondes ou de manquer du respect aux aînés. Alors que les changements que nous subissons sont naturels, car nous avons été créés de la sorte.


Vous pouvez relire sur Benbere :

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (3)