Vie de couple : Zeydi, un mari infidèle « malgré lui »
article comment count is: 3

Vie de couple : Zeydi, un mari infidèle « malgré lui »

Marié et infidèle « malgré lui », Zeydi ( le prénom a été modifié), partage son chagrin d’amour.

«J’avais la conviction de vivre un mariage heureux, tranquille et en toute complicité. Mais j’ignorais que le physique, l’apparence, et tout ce qui sort de la bouche ne  sont forcément pas la vérité et ne déterminent en aucun cas la personne idéale. Après trois ans de mariage, je suis déçu.

L’histoire a commencé un soir, dans un restaurant de Bacodjicoroni Golf, en commune V du district de Bamako. Quand, soudain mon regard a croisé celui d’une dame de teint clair, avec une jolie forme, un sourire foudroyant, une taille de girafe. Elle répondait à tous mes critères de femme à épouser. Après deux mois de relation, j’ai décidé de l’épouser. Madame était attentionnée, intelligente et d’un commerce facile. C’est du moins ce qu’elle laissait transparaitre.

J’ai dépensé plus de 2 millions dans ce mariage sans compter les besoins de la famille et autres charges. Disons que je misais à la dimension de mon amour qui dépassait l’imaginaire. Je nageais dans le parfait  bonheur pendant les 6 premiers mois de mon mariage. Ma femme jouait à l’épouse parfaite.

Mais tout ceci n’était qu’une mise en scène bien huilée. A partir du 9e  mois, j’ai commencé à voir la vraie face de ma conjointe. Elle est le contraire de tout ce qu’elle disait être et laissait paraître avant !

En réalité, j’ai fait un mauvais casting. Elle ne préparait plus correctement, et le jour qu’elle décide de faire la cuisine, on ne peut pas manger. L’entretien de la maison n’était plus son affaire. Même sa propreté intime était devenue un problème. Et, il suffisait d’un rien pour qu’elle en fasse un scandale digne d’un film hollywoodien. Bref, rien n’allait plus entre nous. Mais je tenais à ma femme comme à la prunelle de mes yeux.

Ne pouvant plus supporter l’atmosphère familiale, j’ai pris un appartement dans les parages, histoire de pouvoir me reposer tranquillement pendant un temps. L’appétit venant en mangeant, j’ai pris gout à cette nouvelle situation. J’ai trouvé une maitresse. Au début c’était juste pour échapper à ma femme. Progressivement cette vie a commencé à m’intéresser. Je collectionne les maitresses sans compter.

Tout ça n’aurait été possible si ma femme avait eu une attitude bienveillante à mon égard. Mais la communication était devenue toxique dans notre foyer. La conséquence, je suis aujourd’hui un mari infidèle malgré moi. Je trompe mon épouse indépendamment de ma volonté. »

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (3)

  1. Tu pouvais te ressaisir même si la communication était devenue toxique quand on aime la patience reigne.
    Il fallait t’armer de patience.

  2. Aujourd’hui la vie plupart des couples vivent comme, surtout avec les films novelas et les réseaux sociaux, la communication n’est plus au rendez vous.