article comment count is: 0

Game of Koulouba, la lutte implacable pour le pouvoir au Mali

Le blogueur Mohamed Coulibaly déplore, à travers le synopsis d’une série « Game of Koulouba », l’ambivalence dans les réactions des internautes maliens sur quelques événements qui ont dominé l’actualité politique ces dernières semaines.

Les agissements de certains fans de Game of Koulouba (#GOK) me font penser au refrain  de la chanson de Alpha Blondy « O bi fè bi,  O ti fè sini, O bi tanon bi,  O bi kèlè sini » (ils t’encensent aujourd’hui et te vouent aux gémonies demain).

Épisode  1 : L’acteur Dicko demande la démission de l’acteur Boubeye

Les fans jubilent, Dicko est félicité. Le lendemain, après une rencontre à Koulouba, Dicko est vilipendé et voué aux gémonies. Après quelques jours de buzz, la vidéo de son intervention devant l’acteur président fait fuite.

A la suite d’une intervention aux accents de boutade, le Président, presque médusé, pour lui sauver la face, le félicite en disant : « Kuma gnèna » (Tu as bien parlé !). Les fans jubilent à nouveau, oublient les injures et leurs doutes sur le guide acteur, qui retrouve toute la sympathie qu’on lui accordait avant sa présence à Koulouba.

Épisode 2 : Formation du Gouvernement de Large Ouverture (GLO)

Un nouvel acteur apparaît : Boubou Cissé. Il doit former le GLO. Il organise des concertations avec les acteurs regroupés au sein du FSD (Front pour la sauvegarde de la démocratie) et les acteurs de second rôle. Tollé sur la toile : si l’acteur FSD signe, il aura trahi sa mission et son chef, Soumaïla Cissé (chef de file de l’opposition) perdra 500 millions.

Il est traité de tous les noms. Quelques jours plus tard, coup de théâtre,  il renonce à rentrer dans le GLO. À ban na ka glô min (Il a refusé de boire avec les autres…).  Les fans jubilent.  Il est considéré comme le leader bien aimé.

Épisode 3 : Les griots rentrent dans la danse

L’acteur Sins’Coul (Mamadou Sinsin Coulibaly), qui avait annoncé vouloir en finir avec la corruption dans la série #GOK, est apparu dans un reportage télé à côté de l’acteur médiateur, le Recotrade (Réseau des communicateurs traditionnels pour le développement du Mali). On voyait dans le même reportage son principal accusé, l’acteur Tapily.  Ils se seraient réconciliés.

Les fans qui, des jours auparavant, avaient prêté allégeance à Sins’Coul, qui le temps d’un week-end était devenu l’acteur préféré, le traitent à son tour de corrompu, de corrupteur et d’être lui-même plus pourri que les personnes qu’ils accusent de sucer le sang des Maliens. Coup de théâtre à nouveau : il organisera bientôt une conférence de presse. Il fera le point sur la rencontre avec le Recotrade et annoncera la nouvelle étape de sa lutte contre la corruption.

En attendant de voir les fans changer encore de position et l’adouber à nouveau dans l’épisode 4,  nous, nous continuons le tournage de Game Of…Banconi ACI (#GOB 1).

« O ba fô tchou, O  ba fô tcha » (Ils disent une chose et son contraire).

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.