hijab sport france decathlon-boutique
article comment count is: 3

Twittoscopie : En France, tout ça pour un simple hijab de sport !

Déjà que le port du hijab ou voile islamique en tant que tel suscite un débat très vif en France, la commercialisation annoncée d’un hidjab de sport par une grande firme comme Décathlon est venue mettre de l’huile sur le feu. Pour la blogueuse NafMaLook, cette polémique à deux balles révèle les difficultés pour une partie des Français d’accepter les choix individuels de vie des citoyens.

En février dernier, le groupe français de grande distribution de sport et de loisirs, Décathlon a annoncé dans un post sur Twitter son intention de commercialiser un « hijab de running » dans les semaines à venir. L’annonce a enflammé la toile et a provoqué une vague de réactions pour ne pas dire une véritable levée de boucliers surtout de la part des opposants au voile.

Pour la grande firme, cet équipement en polyester avait pour but de permettre à toutes les musulmanes pratiquantes de gagner en confort lors de leurs séances de sport. Sauf que pour certains internautes, ce foulard dit islamique n’était pas du tout le bienvenu.

Certaines organisations, au nom du féminisme, ont clairement critiqué ce procédé.

Comme ces tweets, beaucoup de français et d’internautes se sont indignés de la commercialisation du hidjab de sport, oubliant qu’il s’agit après tout d’une question de choix individuel A la périphérie, beaucoup d’autres internautes ont eu des avis contraires et se sont montrés choqués par l’ampleur qu’a prise cette polémique et ont estimé qu’une certaine idée de la laïcité en France était en danger.

En France, les politiques ne sont pas restés en marge de cette polémique et les réactions étaient pour beaucoup contre la commercialisation.

Suite à l’ampleur qu’a prise l’annonce, la société a annoncé assumer dans un premier temps, puis a finalement, dans un tweet, dit qu’elle avait décidé de renoncer à la commercialisation du produit. Une décision qui révèle clairement l’intimidation de la marque par les différentes réactions venant des politiques. A croire que les politiques ont une main mise sur la gestion d’une grande firme telle que Décathlon.

La décision d’annuler la vente de la tenue par Décathlon a lâché la vanne de l’indignation au sein des partisans d’une laïcité plus ouverte, dont des femmes musulmanes.

En tout cas, la polémique continue et ce n’est pas de tout repos pour la marque Décathlon. Pour moi, ce débat est inutile car une entreprise à le plein pouvoir de pouvoir satisfaire toute une variété de clientèles, y compris une infime couche. Mon opinion est que cette polémique révèle encore une fois qu’une partie de la société française n’est pas prête à sortir des clivages et à accepter pleinement les choix individuels.

Mais comme l’écrivait dans son hebdomadaire Chronique du Blédard (Le Quotidien d’Oran) il y a trois ans le journaliste et essayiste algérien, Akram Belkaïd, peut-être que « le voile ne cache pas uniquement les cheveux de celles qui le portent… »

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (3)

  1. Merci ma sœur pour ce bel article. Cela prouve que les français qui aiment tant parler de liberté sont contre cette liberté. Comme on aime le dire: ma liberté s’arrête là où commence celle des autres. En quoi le port du voile peut dérangé ? Certaines sont libres de se promener à moitié nues tandis qu’on est pas prêt avoir d’autres paraître totalement couvertes. C’est dommage!

  2. Chaque pays a ses lois et culture, et chaque personne y vivant se doit de les respecter, qu’il soit citoyen ou etranger. La meme chose s’applique au Mali. De meme qu’il n’est acceptable de marcher nu au Mali, il n’est pas acceptable en France de marcher visage voile. Ceux qui veulent marcher visage voile n’ont qu’aller en Arabie Saoudite ou dans un pays ou la pratique est toleree. Ceux qui veulent marcher ou faire du sport visage decouvert n’ont qu’a aller en France ou tout autre pays qui tolere la pratique. On ne peut pas imposer une culture etrangere a un pays: ce n’est pas acceptable au Mali ni nulle part ailleurs.

    En ce moment de terrorisme et jihad, comment faire confiance a des personnes voilees, surtout que des personnes voilees ont par le passe utilise des bombes? Occupes toi de tes oignons! Les terroristes sont entrain d’utiliser des cadavres pieges dans la region de Mopti au Mali. Est ce normal? C’est ca la pratique et la culture maliennes envers les cadavres? C’est ce probleme que tu dois resoudre au lieu de poferer des insanites sur la France, et de te meler dans un debat auquel tu n’y comprends rien.

  3. Liberte ne veut pas dire fouler aux pieds ses lois et culture. Chaque pays a ses lois et culture, et chaque personne y vivant se doit de les respecter, qu’il soit citoyen ou etranger. La meme chose s’applique au Mali. De meme qu’il n’est acceptable de marcher nu au Mali, il n’est pas acceptable en France de marcher visage voile. Ceux qui veulent marcher visage voile n’ont qu’aller en Arabie Saoudite ou dans un pays ou la pratique est toleree. Ceux qui veulent marcher ou faire du sport visage decouvert n’ont qu’a aller en France ou tout autre pays qui tolere la pratique. On ne peut pas imposer une culture etrangere a un pays: ce n’est pas acceptable au Mali ni nulle part ailleurs.

    En ce moment de terrorisme et jihad, comment faire confiance a des personnes voilees, surtout que des personnes voilees ont par le passe utilise des bombes? Occupes toi de tes oignons! Les terroristes sont entrain d’utiliser des cadavres pieges dans la region de Mopti au Mali. Est ce normal? C’est ca la pratique et la culture maliennes envers les cadavres? C’est ce probleme que tu dois resoudre au lieu de poferer des insanites sur la France, et de te meler dans un debat auquel tu n’y comprends rien.
    Le prophete Mohamet a dit dans le Coran que la religion (islam) n’est pas une obligation a imposer sur les autres. Le port du voile est une composante de la culture islamique, et donc la culture islamique ne doit pas s’imposer aux autres! Du respect aux francais et a leur culture!

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.