Éducation sexuelle : tenir compte de l’environnement socioculturel
article comment count is: 0

Éducation sexuelle : tenir compte de l’environnement socioculturel

Le dialogue parents-enfants sur la santé sexuelle et reproductive nécessite des techniques et attitudes, mais aussi un environnement socioculturel favorable.

« On ne donne que ce qu’on a reçu ». Cette maxime s’applique bien au débat en cours sur la communication parents-enfants sur la santé sexuelle et reproductive. Pour tenir n’importe dialogue avec son enfant ou un parent, il y a des préalables à respecter : d’abord, avoir une bonne maîtrise du sujet, créer un environnement favorable, respecter et mettre en confiance ton interlocuteur, même si c’est le dernier de tes enfants.

Une bonne maîtrise de votre sujet (en l’occurrence la santé de la reproduction et la planification familiale), vous permet non seulement de donner une information fiable, mais, vous n’avez pas non plus à imposer votre « dictature » de parent. Laissez vos enfants s’approcher de vous et  aborder le sujet. Ne soyez pas trop dur ni trop fragile, mais vous devez être explicite au maximum. Remarquez les faits et gestes de vos enfants. Posez-leur des questions si vous remarquez des comportements suspects.

Soyez le soutien dont ils ont besoin, pas la peur. Votre proximité avec vos enfants vous permet de les jauger et pouvoir éventuellement les mettre sur la bonne voie. Et rien de tout cela ne s’invente. Ça s’apprend et se cultive. Le meilleur moyen pour y parvenir, c’est bien sûr de créer un environnement de confiance et de respect mutuel avec l’enfant ou le parent. Ça ne marche pas à tous les coups, et pas avec tous les enfants ou parents !

Contre-valeurs

Comme le dit ce dicton populaire : « chaque animal a son bâton ». La communication sur la santé de la reproduction doit être adaptée, en prenant en compte les intérêts de chacun des interlocuteurs. Il faut éviter l’attitude « ça passe ou ça casse » avec vos enfants, surtout les adolescents. Ils peuvent se rebeller et faire de mauvais choix de vie.

Par ailleurs, il faut garder à l’esprit que le parent seul ne garantit pas l’instauration et la pérennisation d’un tel dialogue. L’enfant aussi a une responsabilité. Il doit être réceptif, curieux et courtois. Le plus important, qu’il soit responsable dans sa vie sexuelle future. Sans oublier le rôle de la société dans la promotion des bonnes mœurs. On a tendance à l’oublier, vous  avez beau éduqué,  dialogué avec votre enfant, s’il est exposé à des contre-valeurs dans sa communauté ou ses fréquentations, le risque est grand qu’il adopte de comportements sexuels irresponsables.

Donc, vous conviendrez avec moi que tant que l’éducation sexuelle n’est pas instituée dans la communauté, à l’école, celle reçue en famille risque d’être compromise.

Partagez-nous votre opinion