Hello Ado : une application dédiée à la santé des jeunes
article comment count is: 0

Hello Ado : une application dédiée à la santé des jeunes

L’application Hello Ado a été présentée au public, le 12 novembre dernier, à l’Institut français du Mali, sis à Bamako. Elle vise à combler le déficit d’informations en matière de santé auquel les jeunes sont confrontés en Afrique, notamment au Mali.

L’appli est éducative et interactive. Elle a pour but de fournir aux jeunes des informations nécessaires à l’amélioration de leurs connaissances en termes de santé sexuelle et reproductive dans les pays francophones. « Hello Ado est un petit pont qui aide les jeunes à franchir l’étape des inquiétudes », explique Sagaon Teyssier, chercheur à l’Institut de recherche pour le développement (IRD), coordinateur scientifique de l’application.

Au Mali, la communication avec les parents sur les sujets liés à la sexualité constitue un problème, outre le manque d’accès aux services de santé sexuelle et reproductive. Ce qui empêche les jeunes d’avoir des informations de qualité, notamment sur la santé sexuelle. Alors que 75% des jeunes âgés de 15 à 24 ans ont déjà eu un rapport sexuel, selon le chercheur.

Confidentialité garantie

Hello Ado est accessible sur Play Store depuis septembre 2020. L’inscription est facile et fiable, et la confidentialité y est garantie. Il est même possible de choisir un animal comme photo de profil. Toutes ces astuces ont été suggérées par les 400 jeunes à travers l’Afrique qui ont participé à sa conception.

Le premier prototype de l’application a été développé par Yux en 2018. Il a été testé au Mali, en Côte d’Ivoire et en République démocratique du Congo. « Les jeunes utilisent gratuitement Hello Ado de façon anonyme, explique Souleymane Samaké, l’animateur de l’application au Mali. L’application est composée d’une liste de services d’accueil et de soins, et d’une fonction tchat pour échanger directement avec les jeunes. On leur propose aussi des podcasts et des vidéos dans lesquels leurs questions et préoccupations sont prises en charge en matière de sexualité. »

1000 téléchargements au Mali

Les jeunes utilisateurs sont bien évidemment suivis par des animateurs pour cadrer les débats, modérer les tchats, répondre à leurs questions et les rediriger, au besoin, vers des centres de prise en charge. Des kits de contraception sont également mis à leur disposition. Hello Ado sera testée au Cameroun et au Gabon en 2021.

L’application mobile a été conçue par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), en collaboration avec l’ONG RAES. En un mois, elle a été téléchargée plus de 1000 fois, et la majorité des utilisateurs résident au Mali. Ses concepteurs envisagent d’élargir les fonctionnalités pour la rendre accessible aux jeunes ruraux qui n’ont pas accès à Internet, ne savent ni lire ni écrire.

Partagez-nous votre opinion