magique defile fete independance
article comment count is: 0

Quelque chose de magique dans le défilé de la fête de l’indépendance

Ce 22 septembre 2018, lors du 58 ème anniversaire de l’indépendance du Mali, les autorités ont décidé de faire les choses en très grand selon le blogueur Aliou Diallokei, qui affirme y avoir retrouvé de l’espoir.

L’événement phare de cette fête de l’indépendance a été le défilé militaire sur l’Avenue de la nation, en présence des chefs d’États et représentants de chefs d’Etats étrangers. Une chose qui avait manqué aux Maliens depuis quelques d’années.

En une matinée, les Maliens ont pu admirer de très près ce qu’ils ont de plus prestigieux, destinés à leur défense et leur sécurité. Des éléments de plusieurs corps d’armée, avec des véhicules, des motos et des aéronefs de toutes sortes ont exhibé aux yeux du monde entier, des pas cadencés, régulés au millimètre près. Des acrobaties aériennes et terrestres, le tout rythmé par la fanfare nationale. Les spectateurs et téléspectateurs que nous sommes avons tout bonnement admiré avec un sentiment de fierté, mais aussi de temps en temps, l’apréhension d’un faux pas. J’ai eu l’impression d’être parmi les exécutants. Ça m’a personnellement fait quelque chose de bien de savoir que c’est de notre armée qu’il s’agissait, surtout lorsqu’on sait tout ce qui avait été dit sur elle et sa prétendue pauvreté en matériels.

Un défilé a le pouvoir de redonner espoir

J’ai compris qu’il est important parfois pour elle de communiquer. Cela au moins coupera court aux folles rumeurs qui circule sur son compte, pouvant ainsi conduire le peuple à douter d’elle.

Avec ce défilé, j’ai retrouvé cette fierté d’appartenir à un pays qui peut se défendre. On se sent sécurisé en tant que citoyen. L’avantage aussi dans le contexte malien actuel, c’est le fait de faire peur aux groupuscules armées, éparpillés un peu partout au Centre et au Nord. Que ces bandits comprennent qu’une force bien équipée les pourchasse nuit et jour et qu’ils n’auront aucune chance le jour où ils croiseront leurs chemins. IIs ont du culot car ils ont à l’idée que l’armée malienne est une coquille vide et qu’elle n’est pas capable de sécuriser une ville, à plus forte raison un pays. Une idée répandue au Centre par les chefs des groupes armés.

Un grand bravo aux femmes et hommes qui ont travaillé dur pour nous faire plaisir ce matin.

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.