mere celibataire habits fete Fête_vêtements_pour_enfants_marche_Tombouctou_Mali
article comment count is: 3

Ma mère est célibataire, je n’ai pas d’habits de fête

Nombreux sont les couples qui divorcent et qui, pour punir leurs anciens conjoints, les empêchent de voir leurs enfants. Mais ce sont les enfants qui souffrent le plus de cette situation, écrit le blogueur Youssouf Cissé.

Korka et Djibril sont deux cousins devenus époux. De leur union, naquit un enfant : Amorosse. Un beau matin, le divorce s’en suivit et Korka retourna chez ses parents avec le petit garçon. Malgré les pressions de la famille et les menaces de sa maman, Korka refusa de regagner le foyer de son mari. On lui coupa toutes les ressources et elle n’avait d’autres choix que de se débrouiller pour subvenir à ses besoins.

Ma mère est célibataire

Chez ses parents, Korka a élevé son fils en lui interdisant formellement d’aller rendre visite à son père. La mère, avec l’aide de la famille, se débrouillait pour subvenir aux besoins de son fils mais, voilà qu’arriva un jour de fête alors que l’enfant et la mère n’avaient pas de vêtements neufs comme il se doit.

Amorosse en pleurait car il voulait être bien habillé comme ses amis. Exténuée, la mère lui suggéra d’aller demander des habits à son père. « Mais maman, n’est-ce pas toi-même qui m’as interdit d’aller chez mon père ? », s’exclama l’enfant, surpris. Cette interrogation provoqua les larmes aux yeux de Korka qui prit son fils dans ses bras et l’embrassa fort.

Elle fit comprendre à son fils qu’elle ne pouvait pas lui payer des habits neufs. Le jour de la fête, un premier jour de l’an, l’enfant interrogé par ses amis, a répondu : « Je n’ai pas d’habits neufs pour la fête car ma mère est célibataire, elle n’a donc personne pour lui donner de l’argent afin qu’elle puisse m’en acheter. »

Nos enfants ne méritent pas d’être punis

Cette histoire est loin d’être un cas isolé. Nombreux sont les couples qui divorcent et qui, pour punir leurs anciens conjoints, les empêchent de voir leurs enfants. Mais il se trouve que ce sont les enfants qui souffrent le plus de cette situation.

Ce que je veux faire comprendre à ceux qui me lisent est que le mariage est sacré et que la séparation est un choix. Quand on décide de divorcer, on le fait d’avec son conjoint. On ne doit pas oublier que l’enfant n’y est pour rien. Il doit avoir cette liberté d’aller voir son père ou aller voir sa mère quand bon lui semble. L’en priver est une résolution qui peut nous mettre un jour dans une situation très embarrassante.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (3)

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.