Avoir de grosses fesses : une obsession qui peut coûter cher sur le plan sanitaire
article comment count is: 0

Avoir de grosses fesses : une obsession qui peut coûter cher sur le plan sanitaire

Certains hommes ne peuvent pas se passer des filles aux formes callipyges. Conscientes de cela, nombreuses sont les jeunes filles qui cherchent à avoir des fesses survitaminées pour séduire les hommes, malgré les risques sanitaires liés à cette pratique.

« Quand je rencontre une fille aux grosses fesses, je n’arrive pas à m’empêcher de la regarder, surtout quand elle fait des mouvements. Sinon je ne m’intéresse pas beaucoup au visage. » Karim D., un ami du quartier, admire les femmes rondes comme nombre d’hommes.

Conscientes de cela, certaines jeunes filles sont prêtes à tout pour se grossier les fesses. C’est pourquoi beaucoup d’entre elles font recours aux produits qui font grossir les fesses, vendus dans certaines pharmacies ou chez des vendeuses ambulantes. Des produits naturels comme l’huile de fenugrec sont également utilisés par certaines filles. Rien n’est laissé au hasard pour bien acérer les armes de séduction.

Course aux rondeurs

La course aux rondeurs serait un moyen pour ces femmes de se faire désirer par les hommes. Avec une forme à la Beyoncé, à la Kim Kardashian ou encore à l’Eudoxie Yao, elles ne peuvent pas passer inaperçues auprès des hommes. Ainsi, à l’image de ces stars, les adeptes de ces produits sont convaincues que la rondeur est un critère sans équivoque de beauté.

Pour Maïmouna, âgée de 27 ans, c’est un atout pour attirer les hommes : « Eudoxie Yao n’est pas aussi naturellement belle. Mais elle est devenue aujourd’hui une célébrité mondiale. Beaucoup d’hommes sont attirés par des filles qui ont la même forme qu’elle », explique-t-elle.

Des produits nocifs

Au grand marché de Bamako, on trouve plusieurs types de crèmes pour se faire grossir les fesses. Ces produits coutent entre 3000 et 5000 francs CFA.  Certaines filles font également recours à l’huile de fenugrec. Cependant, il ne suffit pas d’appliquer ce produit pour être satisfaite, mais le faire chaque jour sous forme de massage, me dit une utilisatrice. Selon elle, pour avoir une forme arrondie, il y a des aliments qui peuvent aider : le poisson gras, les œufs, les concombres, sans les éplucher, la viande de poulet ou de dinde.

En plus des produits naturels, certaines jeunes filles utilisent des produits ou comprimés qui ne sont pas sans conséquences. Pour le docteur Ouabry Koné de la clinique Mères et enfants de Titibougou, il est déconseillé de prescrire dans les ordonnances ces comprimés qui peuvent rapidement provoquer le diabète, l’hypertension artérielle, l’insuffisance cardiaque et rénale.

« L’utilisation de la pilule œstroprogestative est très courante chez les filles qui veulent une forme arrondie. C’est une association de deux médicaments : l’ostéogène et la progestérone qui gonflent les fesses. Son utilisation sur une longue durée est nocive », précise docteur Koné. Même si le fenugrec est une plante naturelle, sa consommation accrue peut causer des troubles gastro-intestinaux, ajoute Dr Koné.

Certaines filles n’ont jamais utilisé ces produits. Pourtant, elles ont naturellement des fesses bien arrondies. Même si aujourd’hui la mode est aux formes rondes, les produits utilisés peuvent faire plus de mal que de bien sur le plan sanitaire.

Partagez-nous votre opinion