Sexualité : la masturbation est aussi féminine
article comment count is: 4

Sexualité : la masturbation est aussi féminine

Si les hommes arrivent plus à s’ouvrir sur la question de la masturbation, du côté des femmes l’avouer reste encore plus compliqué. Pourtant, bon nombre de femmes s’adonnent à cette pratique en cachette de peur d’être jugées. 

Les rapports sexuels se font pour se procurer mutuellement du plaisir. Il faut un orgasme ou des orgasmes pour que la femme se sente comblée. Pour y arriver, il va de soi que le corps soit bien exploré. C’est pour cette raison que beaucoup de femmes s’offrent ce plaisir. Cet acte permet de se préparer sexuellement pour guider son partenaire lors des moments d’intimité. 

Parce que beaucoup d’hommes prennent mal cette pratique, la grande question après la maitrise de soi reste la communication à ce sujet au sein du couple. Oumou (le prénom a été modifié) se masturbe régulièrement, mais a du mal à en parler avec son partenaire de peur d’être rejetée. 

Différence physiologique 

« C’est difficile d’en parler, dit-elle. Lorsqu’on se masturbe et qu’on arrive à jouir, on a du mal à en parler à son partenaire pour ne pas paraitre frivole ou être accusée d’être de mœurs légères. Malheureusement, la plupart des partenaires s’y prennent mal lorsqu’il s’agit de la stimulation des organes externes. Ils limitent le plaisir qu’ils sont sensés donner. Ce qui est bien dommage », se plaint la jeune dame. Si parler de cet acte est difficile, la pratique est encore plus gênante pour certains hommes. 

Les besoins sexuels de l’homme ont toujours été plus considérés par certains pour justifier leur virilité. Le même problème demeure au niveau de la masturbation. Pourtant, les différences ne sont que d’ordre physiologique et naturel.  

A tout moment de leur vie, les hommes ont la possibilité de voir leurs appareils génitaux, ressentir des érections et se poser des questions sur comment les calmer et se servir de ces appareils. C’est ainsi que la plupart des hommes commencent à se masturber sans pour autant l’avoir appris par le biais d’une tierce personne. 

Les effets sur la femme

Au-delà du plaisir qu’elle procure, la masturbation a beaucoup d’effets positifs sur la santé de la femme. Elle permet à la femme d’être épanouie et heureuse. Une femme comblée sexuellement est une femme heureuse. Elle a des effets positifs sur les règles douloureuses, le dysfonctionnement orgasmique, le stress et l’insomnie. 

Un gynécologue au Centre hospitalier universitaire du Point G confirme que la pratique n’a aucun effet négatif sur la femme. Toutefois, « si elle devient régulière, au-delà de 3 à 4 fois par semaine, elle devient de la masturbation compulsive et peut amener des troubles dans la vie de cette dernière. La personne devient accro et ne peut plus ressentir du plaisir que par cet acte », prévient Dr Théra.

La masturbation reste un phénomène naturel. Homme et femme y s’adonnent. Pour le bien-être de la vie du couple, à mon avis, il faut en parler et accepter que l’autre partenaire la pratique s’il le désire. 


Vous pouvez relire sur Benbere : 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (4)

  1. L’article est très intéressant.
    Le sujet mérite d’être débattu dans la société. Car à la recherche du plaisir nous pouvons amener à faire beaucoup de choses qui sont néfastes pour le bien-être. Alors le sujet mérite une sensibilisation Commune .