securite alimentaire mali geo satellitaires
article comment count is: 1

Améliorer la sécurité alimentaire au Mali grâce aux données géo-satellitaires

Les éleveurs maliens, surtout ceux du Nord, déplacent leurs troupeaux dans des conditions difficiles et de façon aléatoire à cause des changements climatiques.  SNV, une ONG néerlandaise, a décidé d’aider ces éleveurs à avoir accès aux données satellitaires qui leur permettent d’avoir toutes les informations sur les pâturages, l’eau et les prix du bétail. Cette technologie leur permet de gagner du temps et d’augmenter leurs revenus. 

Pour simplifier le travail des éleveurs et leur permettre d’augmenter leurs revenus dans un contexte de changement climatique, la SNV, Organisation Néerlandaise de Développement. qui intervient au Mali, a développé dans le cadre d’un projet, le service d’adaptation technologique durable pour les pasteurs maliens.  Désigné en anglais par le vocable « Sustainable Technology Adaptation for Mali’s Pastoralists (STAMP) » (technologie durable d’adaptation pour les pasteurs maliens),  ce projet consiste à améliorer la résilience des pasteurs affectés par le climat en leur fournissant un accès aux données géo-satellitaires et à leur utilisation.

Aider les éleveurs à prendre les bonnes décisions

En effet, ces dernières années, il a été constaté que les pasteurs maliens surtout ceux du Nord, en raison des changements climatiques, déplacent leurs troupeaux dans des conditions difficiles et de façon aléatoire. Les périodes de sécheresse alternent avec des périodes de fortes pluies qui gênent les pasteurs dans leurs décisions, quant aux zones où se rendre. Ce service permet aux utilisateurs d’accéder à des informations fiables sur la disponibilité de la biomasse, la qualité de la biomasse, la disponibilité des eaux de surface, la concentration du cheptel, et les prix du marché du bétail. Les données satellitaires collectées dans les régions de Gao et de Ménaka avec les pasteurs eux-mêmes, sont ensuite traitées et stockées par Hoefsloot Spatial Solutions (HSS), avec des données satellitaires supplémentaires et des algorithmes fournis par l’ONG Action contre la faim.

Garbal, un service mobile pour les pasteurs

Selon, Catherine Le Côm, chef du projet que nous avons interrogé, le service est accessible via un service mobile appelé Garbal géré par l’opérateur de téléphonie Orange-Mali. « Lancé commercialement en novembre 2017, Garbal fournit un service d’information sur mesure qui améliore l’accès des pasteurs à l’information et les aide dans leurs prises de décisions, leur permettant ainsi de mieux contrôler la gestion de la migration des troupeaux » a expliqué notre interlocutrice.

Le service est accessible depuis un téléphone mobile, en appelant  ou en envoyant un message demandant des informations sur les prix du bétail et des céréales à partir de données de service complémentaire non structuré (USSD).

À quelques semaines de sa fin, le projet semble avoir atteint son objectif  car les chiffres parlent pour lui. Selon, Catherine Le Côme, 91,2% d’éleveurs ayant utilisées le service ont pris des décisions différentes en raison des informations reçues. En plus  98% des utilisateurs du service se sont dits satisfaits et 97,6%  ont estimé que le service était précis.

L’éleveur a toutes les informations sur les pâturages, l’eau

Les utilisateurs eux-mêmes ne cachent pas leur joie. «Pour nous commerçants de bétail, Garbal permet d’avoir les prix avant de nous déplacer», témoigne Attaher Ag Wassiga, ressortissant du village de  « In-Tilit », cercle de Ménaka. Quant à Talhata Ag Acha, de la commune de Djebock, il nous explique que les éleveurs à la recherche de pâturage utilisaient auâravant 2 méthodes, notamment leurs connaissances endogènes et les informations fournies par les éclaireurs.

« Avec Garbal, l’éleveur étant chez lui a toutes les informations sur les pâturages, l’eau. Plus besoin d’éclaireur: on gagne du temps » ajoute Ag Acha. Les nouvelles technologies, qui étaient déjà présentes dans plusieurs domaines au Mali, viennent ainsi d’investir le marché pastoral dans le but d’aider les  éleveurs à gagner du temps, à simplifier leur travail mais surtout d’augmenter leurs revenus.

Note : Cet article a été écrit conjointement avec SNV.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

  1. C’est une bonne chose seulement que les données ne sont mis à jour où encore le service même n’est pas disponible avec Orange et tout le Mali n est pas couvert

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.