mariage hommes bamako mali
article comment count is: 0

Mariage : laissez-nous trier les hommes !

Pour la blogueuse Mariam Sanè, si « le mariage n’est pas une plaisanterie », comme on l’a lu dans Sous l’orage de Seydou Badian,  le choix du conjoint qu’il faut l’est encore moins.

Le mariage, tout comme la vie, n’est ni une course de fond, ni un sprint. Je sais que je dois me marier un jour ou l’autre, mais ce sera avec l’homme de mon choix. Je ne me marierai pas parce que les autres se marient. Je ne me marierai pas parce que vous me le demandez. Non ! Je ne me marierai pas non plus avec un homme que je n’aime pas juste pour avoir le statut de « mariée ».

Si nous sommes toujours chez nos parents, ce n’est pas parce que nous le voulons ou parce que nous sommes des trainées. Cela n’a rien à voir. Nous ne voulons juste pas tomber dans les mêmes pièges que certaines.

Être indépendante

« Il est temps que tu te maries, qu’est-ce que tu attends ? » Une plainte, qui sonne souvent comme un reproche, que j’entends beaucoup au point d’en avoir eu ma claque. Qu’est-ce que j’attends ? Je vais vous le dire : J’attends de finir mes études et de construire ma vie professionnelle pour être financièrement indépendante de mon mari ! Ainsi, je forcerai son respect ! Je ne veux pas passer ma vie à tendre ma main pour qu’il subvienne à mes besoins. Je veux les assumer moi-même. Et, on le sait très bien, « la main qui donne est toujours au-dessus de celle qui reçoit ».

J’attends de trouver non l’homme parfait mais l’homme qu’il me faut ! Je ne demande pas le plus beau, ni le plus riche. Mais, celui que j’aime, qui pourrait me supporter et que je pourrais supporter en retour. Car tout le monde a des défauts, certains corrigeables, d’autres non. Donc, l’étude de la personne est très primordiale. Ce qui est aussi important pour moi, dans un couple, c’est le comportement et la façon de se comprendre.

Un choix à ne pas regretter plus tard

J’attends et je ne souhaite me marier qu’une seule fois dans la vie. Le divorce vient parfois parce que nous n’avons pas le choix ; mais moi, je veux l’éviter en choisissant bien mon partenaire. Et pour cette raison, nous sommes toujours accusées de trier les hommes (Gnènawolomali). Mais s’il vous plait, laissez-nous trier ! Nous sommes les seules à savoir si un homme peut faire notre bonheur ou pas. Si ce n’est pas le bon, nous le laisserons partir !

Plusieurs femmes se sont mariées pour la beauté ou pour l’argent, mais ont fini par divorcer ou par tromper leur conjoint. Cela n’est pas ce que je souhaiterais vivre. Une fois mariée, je ne voudrais pas vivre dans l’adultère car je veux être une femme respectable et respectée. J’attends de me marier par amour, par correspondance et par volonté. Pas par pression pour ne pas regretter mon choix dans le futur.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (0)

  1. Analyse très pertinente. Ce que j’aimerai ajouté, c’est que chaque à son temps. Il y’a un temps pour se marier. Je suis d’accord pour que la femme aussi se débrouille pour aider son mari mais à vouloir être une sorte de concurrente à son mari est aussi dépassée. La femme doit assister son mari dans les dépenses de la famille. C’est l’homme le chef et c’est à lui d’assumer sa responsabilité.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.