mali ancre xxieme siecle IBK president du Mali
article comment count is: 0

Pour un Mali pleinement ancré dans le XXIème siècle

Entre octobre et novembre, la Banque mondiale a lancé le concours Blog4Dev 2019, visant à inviter les jeunes à s’exprimer en 500 mots sur un aspect du développement économique de leur pays. Notre blogueur Ousmane Makaveli fait partie des lauréats 2019 avec travers ce billet que nous reprenons sur Benbere avec son aimable autorisation.

Lettre au Président de la République du Mali

Monsieur le Président,

Je m’appelle Alima, j’ai 15 ans et je suis originaire de la région de Sikasso. En ce bel après-midi de novembre 2018, nous célébrons l’arrivée de la connexion internet 3G dans mon village de Pimperna. L’occasion, pour moi, de vous faire part de mes réflexions à travers ce blog nouvellement créé.

Je suis consciente du travail colossal que vous faites pour notre pays : il ne m’inspire que respect et admiration. Je me permets de partager avec vous ma vision du Mali de demain. Peut-être est-elle trop colorée par des rêves d’adolescente, mais je suis persuadée, Monsieur le Président, que vous ne m’en tiendrez pas rigueur.

Monsieur le Président, nous vivons une époque formidable : celle de la révolution numérique, où les technologies élargissent les champs du possible et sont la solution aux défis actuels en matière d’éducation et d’emploi des jeunes. La robotique, la réalité virtuelle, les métiers du web, les « big data », la e-santé, les créateurs de logiciels d’application, l’intelligence artificielle, sont autant de domaines prometteurs et créateurs d’emplois. En plus de réduire le taux de chômage des jeunes, ces nouvelles technologies ont la capacité de stimuler notre économie, tout en répondant à nos besoins grâce à des solutions innovantes. Nous ne pourrons y parvenir, cependant, qu’en orientant nos systèmes éducatifs vers les domaines des sciences et des technologies. Les métiers du futur s’apprennent aujourd’hui, car l’avenir est façonné par nos actions d’aujourd’hui.

Or, toute technologie exige une production d’énergie. Monsieur le Président, avec notre beau soleil, nous pouvons alimenter en énergie tout le Mali et même exporter le surplus de notre production vers d’autres pays. Nous pouvons également nous spécialiser dans la fabrication de batteries à plus longue durée d’autonomie. La commercialisation de ces batteries peut nous aider à mieux nous positionner sur le marché mondial. L’électrification nous permettra de mécaniser notre agriculture et d’en multiplier les bénéfices (dont l’augmentation des récoltes et la création de milliers d’emplois dans l’agrobusiness). Elle facilitera par ailleurs la démocratisation de l’Internet, à meilleur coût et de meilleure qualité.

Internet désenclavera le Mali, donnant ainsi la chance à tous d’apprendre et d’avoir accès à tous les savoirs du monde. Il libèrera les talents et stimulera la création d’entreprises et de startups innovantes pour répondre aux défis en matière de développement. La révolution numérique est une chance pour le Mali de concrétiser son développement à moindres frais. Je suis humblement persuadée que les technologies accessibles à tous contribueront à améliorer notre capital humain et que l’énergie, l’accès à Internet et une bonne formation des jeunes aux nouvelles technologies est la formule gagnante pour faire du Mali un pays émergent.

Merci, Monsieur le Président, d’avoir pris le temps de me lire et qui sait, de me laisser un commentaire et de partager cet article avec vos homologues africains.

Cet article a été d’abord publié sur le site de la Banque mondiale

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.