maliens voter raison sentiment Carte_d_electeur_vote_Bamako_Mali Benbere
article comment count is: 0

Les Maliens devraient voter par raison et non par sentiment

C’est parce que je ne veux pas voter par sentiment que je me méfie des consignes de vote. Les leaders religieux ou de la société civile qui appellent à voter pour tel ou tel candidat ne savent pas mieux que nous ce qui est bien pour le Mali, écrit la blogueuse Nathalie Sidibé.

Alors que je prenais un taxi la semaine passée, j’ai demandé au chauffeur pour quel candidat il allait voter. « Je suis Samaké, je vais voter pour mon cousin Yeah Samaké », m’a-t-il répondu. Cette réponse m’a bouleversée et je me suis longuement posé la question: est-ce raisonnable de voter pour un candidat juste parce que vous êtes de la même famille, du même clan, du même groupe ethnique ou de la même communauté religieuse ? Comme le chauffeur de taxi, j’ai l’impression que c’est ce que font beaucoup de Maliens. Cette manière de voter est ce que j’appelle le vote par sentiment.

Le vote par sentiment est destructeur

L’élection présidentielle devrait être un moyen de choisir, parmi tous les candidats, celui qui est le plus capable de faire du Mali un pays paisible et prospère. Toutes les autres considérations sont destructrices car elles permettent de mettre au pouvoir des hommes irresponsables. Ce n’est pas parce que quelqu’un est de la même famille ou région que nous qu’il fera un bon président de la République.

A qui la faute ?

La faute est avant tout aux politiciens. Pour eux, tous les moyens sont bons pour arriver au pouvoir ou le conserver. Par manque de projet convaincant, beaucoup de politiciens commencent par séduire leurs « semblables », les gens de leur famille ou de leur tribu de voter pour eux. D’autres courtisent les religieux, car ils savent que ceux-ci sont très influents dans leur communauté. D’autres encore essaient de séduire les rappeurs et autres célébrités influentes chez les jeunes, parce qu’ils savent que ces derniers constituent la majorité des électeurs.

Méfions-nous des consignes de vote

C’est parce que je ne veux pas voter par sentiment que je me méfie des consignes de vote. Les leaders religieux ou de la société civile qui appellent à voter pour tel ou tel candidat ne savent pas mieux que nous simples électeurs ce qui est bien pour le Mali. C’est pourquoi je demande aux Maliens de décider par eux-mêmes pour qui ils vont voter, au lieu de suivre moutonnement ce que leur recommandent leurs idoles.

D’ailleurs, je ne suis pas de ceux qui pensent qu’il suffit d’avoir un bon programme pour devenir un bon président. Pour moi, le meilleur programme, ce sont les actes. Ce que le candidat a déjà fait pour le pays avant de conquérir le pouvoir est plus intéressant que n’importe quel programme. Celui qui n’a rien fait avant d’avoir le pouvoir ne fera probablement rien avec le pouvoir.

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.