ramadan allah commerçant
article comment count is: 0

Ramadan : non, Allah n’est pas commerçant !

Le mois de Ramadan bat son plein. Cette période est propice pour les vendeurs d’illusion, ces marabouts, qui profitent des temps d’antenne sur les radios pour dire qu’ils ont les solutions à tous les problèmes.

« 5010F CFA pour la potion, ce n’est pas cher ».  Il n’est pas rare d’entendre ce genre de publicité sur certaines radios de Bamako en période de Ramadan. Les prêcheurs y font la promotion de leurs produits supposés soigner toutes sortes de maladies, confondant ainsi prêche et charlatanisme. Un véritable mélange des genres       

Ecouter les radios pour s’outiller et se rappeler les bons comportements qu’il faut adopter dans ce mois béni, les paroles des hadiths, du Coran, est une habitude dans notre pays depuis l’arrivée des radios privées. Elles nous aident à mener à bien notre jeûne tout au long du mois de ramadan. Pour ne pas sortir de ce cadre, je trouve qu’il faut vraiment se méfier, car nous avons une nouvelle génération de prêcheurs prêts à tout pour se faire de l’argent.

Dieu ne monnaye pas sa miséricorde

Pendant le Ramadan, la plupart des prêcheurs priorisent la promotion de leurs produits qu’ils considèrent comme une panacée. Pourtant, l’objectif premier est de transmettre la parole d’Allah, qui n’a certainement rien à voir avec ce charlatanisme.  Allah n’est pas commerçant !

Mamadi Danioko, fervent auditeur de radios sur lesquelles passent ces « marabouts », qualifie ce phénomène d’escroquerie : « C’est de l’arnaque, un point c’est tout. Je n’ai jamais eu confiance en ces  religieux qui se flattent sur les ondes. Ces pseudo-marabouts vous promettent de vous faire sortir définitivement du chômage, vos chances vont se multiplier, vos maladies seront guéries. Je connais des victimes qui n’ont jamais été  satisfaites. »,  affirme-t-il.

Dénoncer les comportements des jeunes

Alors, qui écouter ? En tant que jeune, je préfère le prestigieux Madou Doumbia (un non voyant)  de Niamakoro, qui prêche purement et simplement, en dénonçant bien  les mauvais comportements des jeunes

Lors d’un entretien qu’il m’a accordé, le vieux Madou n’y est pas allé par quatre chemins. Pour lui, à chacun son domaine et il faut pratiquer ce que tu connais : « Nous avons commencé à prêcher à la radio avant ceux qui font la promotion des illusions dans les prêches. J’ai 67ans et cela fait 24 ans que je passe sur les ondes de la Radio Liberté les mercredis et samedis à partir de 13 h. Et je n’ai jamais annoncé à la radio que je fais ceci,  je fais cela » dit-il.

Cependant, Madou Doumbia ne s’oppose pas systématiquementà ceux qui le font. « Si sincèrement, tu sais produire des miracles, nuance-t-il, l’islam n’interdit pas la promotion à condition que ce qu’on dit ne  soit basé sur du faux. Nous entendons certains dire qu’ils ont des étages, de grosses voitures juste pour tromper les gens, cela est très mauvais ».

Vous pouvez relire sur Benbere : Prudence, les charlatans sont partout !

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (0)

  1. J’ai bien lu et bien compris ledit article !
    Que vous en soyez remerciés de vouloir nous édifier à propos des activités indésirables de certains de nos compatriotes se définissant prêcheurs ou marabouts !