article comment count is: 2

Prudence, les charlatans sont partout !

Le phénomène de l’imposture prend de plus en plus de l’ampleur au Mali. Ils sont nombreux ces vendeurs d’illusions qui profitent de l’essor de la technologie (radio et téléphone) pour escroquer les gens. De nos jours, c’est presque impossible d’écouter les stations FM sans entendre ces charlatans qui prétendent avoir les solutions à tous les maux. Si les soi-disant marabouts se contentent des radios, il y a aussi une espèce d’escrocs appelés « Philoman » par les bamakois, qui, eux, passent des appels téléphoniques pour appâter leurs clients et ensuite les soudoyer, écrit le blogueur Mohamed Ag Allou.


Ils se présentent comme des marabouts, des guérisseurs, des herboristes. Certains commencent tout d’abord par prêcher la parole de Dieu pour attirer l’attention des auditeurs puis, font leur propre publicité ou « atalakou », comme disent les Ivoiriens. Ils n’hésitent pas à donner leur adresse et numéros de téléphone pour être joints après. Connaissant bien leur cible, ils proposent des solutions aux problèmes récurrents dans la société. Que ce soit un souci lié à l’émigration, au succès, au mariage, à la stérilité, à l’impuissance sexuelle, et que sais-je encore.

Le plus inquiétant est que certains osent dire qu’il suffit d’appeler et mettre la main sur la partie du corps qui fait mal. Et d’un coup, comme une baguette magique, le mal disparaîtra.

Une escroquerie bien pensée

Pour convaincre les gens, ces charlatans ne manquent pas de stratégies. Ils vont jusqu’à concevoir de faux témoignages, en faisant passer leurs complices pour des clients ayant été satisfaits par des travaux imaginaires rendus. Il arrive des fois où ces gens recommandent des choses inimaginables à ceux qui viennent les consulter pour des problèmes. Comme ce fut le cas de Fady, une mère au foyer. Elle m’a avoué qu’un jour, son marabout lui a dit de coucher avec lui pour que son vœu soit exaucé : « J’étais partie le voir pour m’aider à résoudre des problèmes conjugaux. Après lui avoir exposé le problème, il a pris quelques minutes et m’a dit que le seul sacrifice à faire, c’était de faire l’amour avec lui. J’étais très surprise. Je suis sortie de chez lui en courant, je n’ai jamais remis les pieds chez un marabout depuis. »

Pour mémoire, en 2016, ce phénomène avait donné lieu à une joute verbale d’une violence rare entre le bouillant chroniqueur rastafari Ras Bath, et le prêcheur Bandiougou Doumbia, qui a lui un passé de « sniper verbal ». En plein mois de Ramadan, Ras Bath, connu pour être un « clasheur » notoire, avait critiqué les prêcheurs qui profitent des temps d’antenne sur les radios pour s’en donner à cœur joie dans la publicité des médicaments et autres services qu’ils offrent. Il était allé jusqu’à citer nommément Bandiougou Doumbia, qui a riposté, offrant ainsi aux auditeurs une prise de bec.

Arnaques à distance

Il y a des gens qui, malheureusement, se font avoir à distance. Oui, à distance ! Il suffit d’un coup de fil pour que ces escrocs soudoient leurs cibles. Ils vous manipulent jusqu’à vous dire exactement les problèmes auxquels vous êtes confrontés. Mahamane, un jeune menuisier, s’est fait avoir ainsi. Il a reçu le coup de fil d’un présumé marabout, qui lui a dit que c’était en plein rêve qu’il a trouvé son numéro.

« Il m’a demandé de faire des offrandes soit en sucre ou en lait. Chose que j’ai faite d’ailleurs le même jour. Il m’a aussi demandé de lui envoyer la somme de 45505 FCFA pour faire d’autres sacrifices afin que mes conditions de travail changent. Puisque, je n’avais pas toute la somme demandée sur moi, je lui quand même envoyé 15000 FCFA le lendemain », raconte-il, avant d’ajouter que son patron lui avait pourtant dit de ne rien envoyer. Car lui aussi avait été une fois été victime de ce genre d’escroquerie.

Selon moi, si le nombre de charlatans augmente de jour en jour, c’est parce que les gens aspirent à la facilité. Nous voulons tout avoir sans fournir d’effort. Nous devons prendre conscience que si ces escrocs détenaient les solutions des problèmes, ils se les appliqueraient à eux-mêmes. Même si je sais que les stations radios vivent de publicité, il faut rappeler qu’elles ont aussi leur part de responsabilité dans cette imposture, car accorder un service à un escroc, c’est comme se rendre complice. Donc, je recommande à la Haute autorité de communication de prendre des mesures pour les empêcher de passer leurs messages sur les ondes.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (2)

  1. Demande un marabout qui est dans votre quartier,cercle, connune, districts, région ou bien pays🤔🤔🤔les pêcheurs, féticheurs, ate, chrétiens je vous donner 100 pourque je puisse élu à élections présidentielles 🙄🙄🙄à ton avis que ce que ils vont te dire🙊🙊🙊