Covid-19 : le vaccin n’empêche pas le test
article comment count is: 0

Covid-19 : le vaccin n’empêche pas le test

Au Mali, malgré  des doutes sur l’efficacité du vaccin contre le Covid-19, 353 589 personnes ont reçu une vaccination complète à la date de ce début décembre. Mais il s’avère que ces personnes vaccinées sont aussi obligées de faire le test avant de quitter le sol malien, décision qui alimente des suspicions.

« Exiger le test covid aux personnes ayant déjà reçu des doses d’un vaccin anti-Covid, c’est juste de l’arnaque », s’emporte Younouss Dicko, secrétaire général du réseau des ambassadeurs en planification familiale au Mali. Pour lui, un vaccin est créé pour éradiquer une maladie. Le jeune activiste pour la planification familiale donne l’exemple de vaccination contre la fièvre jaune « qu’il vous suffit de présenter pour passer. »

Pour les voyages en dehors du pays (ceux qui vont par les airs), plusieurs pays exigent des résultats de test négatif au virus pour prendre son vol. Ce test, effectué à l’Institut national de santé publique (INSP), fait aussi partie des moyens de prévention et de propagation du virus.

« Certains pays exigent aux voyageurs de faire le test dès leur atterrissage, et cela malgré que vous l’avais fait dans votre pays de provenance. Ils disent ne pas faire confiance aux tests du Mali », témoigne Salimata Sidibé, commerçante de son état.

Une situation que certaines personnes « complètement » vaccinées n’arrivent pas à comprendre. Mais toutes ces précautions sont prises dans le seul but de briser la chaine de contamination, répond Abdoulaye Guindo, Directeur national adjoint de la santé.

« Le vaccin ne protège pas à 100% contre la Covid-19 »

« Le vaccin permet de briser la chaîne de contamination à un taux très élevé, par contre le vaccin ne protège pas à 100% contre la Covid-19, poursuit M. Guindo. Il faut retenir qu’il y a plusieurs formes de la maladie, le vaccin évite donc au patient de faire la forme sévère de la maladie à coronavirus. Cela n’empêche pas de faire le test, car il est possible d’être contaminé même si les probabilités sont minimes. On exige donc de faire le test en plus du vaccin pour éviter tout risque de contamination. »

En somme, la vaccination demeure importante pour vaincre la maladie. Elle prévient contre les formes graves du virus, mais ne nous empêche pas de le contracter. Il est nécessaire de continuer à effectuer les tests pour connaître son statut pour notre propre santé et surtout pour ne pas contaminer d’autres personnes, surtout nos personnes âgées.

Beaucoup de personnes déjà vaccinées ont certes fait la maladie, mais les statistiques au niveau mondial montrent que la vaccination a fortement contribué à faire baisser le taux de mortalité. Dans certains pays, le vaccin a réduit de 90% le taux de mortalité chez les plus de 50 ans.

Les autorités sanitaires maliennes doivent accentuer les sensibilisations au sein de la communauté pour rassurer les populations et mener à bien ce combat contre cette maladie.

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion