Mali : à la manifestation du 14 janvier
article comment count is: 0

Mali : à la manifestation du 14 janvier

Ce vendredi 14 janvier 2022, des milliers de Maliens ont répondu à l’appel des autorités de transition à manifester contre les sanctions imposées au Mali par la Communauté économiques des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Boulevard de l’Indépendance. Bamako. Il est à peine 12h 00. Trompettes, tee-shirts confectionnés à l’effigie de certains poids lourds du pouvoir malien, bandes de tissus tricolores aux couleurs du drapeau malien, croquettes et apéritifs pour se requinquer, et des commerçants qui offrent des articles divers.

A 14h 00, il était impossible de se mouvoir en toute liberté sur la place de l’indépendance. La foule avait fini de prendre d’assaut le boulevard de l’indépendance. A la tribune, sous le Monument de l’indépendance, des jeunes organisateurs de la manifestation haranguent la foule. Tous sont mobilisés pour dire non aux « sanctions inhumaines » imposées au Mali par les chefs d’État de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Unis et solidaires plus que jamais

Des ressortissants de divers pays du continent ont tenu à être aux côtés du Mali. Des mâts tenus de main ferme en haut desquels sont accrochés des drapeaux et du Mali et d’autres pays du continent sont brandis pour signifier que les ressortissants de ces pays sont plus que jamais solidaires du peuple malien.

Des organisations se sont engagées volontairement à assurer l’approvisionnement des manifestants en sachets d’eau pour se rafraîchir sous un soleil assez sévère. Le personnel de santé s’est également mobilisé pour distribuer des masques et offrir du gel désinfectant aux manifestants pour les mains.

J’ai vu des Maliens s’accrocher, se piétiner, se tamponner autant à pied que sur des engins, et s’excuser les uns les autres sans se lancer de mots désagréables, sans s’invectiver, sans se lancer des coups de poing.

Les analyses allaient bon train de part et d’autre. J’ai vu et entendu des Maliens se parler, échanger entre eux, chacun s’expliquant et avançant ses arguments, chacun se disant convaincu et déterminé pour la justesse de la cause qui réunissait pour l’occasion.

Décidés et déterminés

J’ai vu des Maliens du troisième âge, des compatriotes en situation de handicap ou encore en état de convalescence, des femmes en état de grossesse ou des enfants portés solidement au dos, plus énergiques que jamais, déterminés à clamer à la face du monde leur sentiment, leur état d’esprit, leur fierté et leur volonté de tenir debout face à l’adversité.

J’ai vu et entendu des Maliens plus que jamais déterminés à soutenir leurs autorités de transition dans ce combat pour l’affirmation de la souveraineté du Mali à la face du monde. J’ai vu et entendu des Maliens dire soutenir leurs autorités de transition tant qu’elles défendront les intérêts supérieurs de la nation malienne.

Il faut noter que des mobilisations de grande envergure se sont tenues, le même jour, dans nombre de régions du Mali et dans la diaspora. Maintenant, la balle est dans le camp des autorités de transition.

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion