ordinateur etudiant Tablettes ordinateurs université conférence de presse presse Bamako Mali
article comment count is: 0

Vous avez dit « un étudiant, un ordinateur » ?

Lors de sa campagne présidentielle de 2013, IBK avait promis un ordinateur à chaque étudiant. Aujourd’hui, au terme de son mandat, les étudiants ont été heureux de savoir que cette promesse va finalement être tenue. Mais ils ont été déçus en apprenant que seuls 13000 ordinateurs seront distribués alors qu’il y a plus de 200000 étudiants, écrit le blogueur Aliou Diallo.

Lors de son arrivée au pouvoir en 2013, le président IBK, aujourd’hui candidat pour un second mandat, avait fait la promesse d’offrir un ordinateur à chaque étudiant malien. Les années sont passées, rien n’a été fait.

A l’inauguration officielle de la cité universitaire de Kabala en mars 2017, des étudiants avaient crié au passage du véhicule présidentiel : « Nos ordinateurs ! On veut nos ordinateurs ! »  Cette scène a permis au président de comprendre qu’il doit faire quelque chose s’il veut que les étudiants votent pour lui le 29 juillet.

Nous avons appris par la suite qu’un contrat avait été signé entre le gouvernement et l’entreprise YATTCO  pour la fourniture des tablettes. Les étudiants étaient aux anges.

Après l’espoir, place à la déception

Le 5 juillet, une foule d’étudiants de toutes les facultés avaient pris la direction de Kabala. Des bus avaient été mis à la disposition de tout le monde. Certains avaient en effet appris qu’ils pourraient avoir leur tablette sur place.

Après la remise symbolique d’une seule tablette et les discours, tous les étudiants avaient une question sur les lèvres : comment répartir les 13000 tablettes entre plus de 200000 étudiants ? Ce qu’ils ne savaient pas, c’est que la promesse « un étudiant, un ordinateur » appartenait au passé, et que seuls les meilleurs étudiants recevraient les tablettes.

Ce détail a provoqué de nombreuses questions. Sur quelle année universitaire va-t-on déterminer les meilleurs étudiants, sachant qu’une année ne se termine jamais avant le début de la suivante ? Quelles promotions seront concernées ? Personne n’a la réponse.

Les étudiants ont compris qu’ils avaient été dupés, qu’on leur avait caché une partie de la vérité depuis le début. Et sachant la corruption qui règne dans nos universités, ils ont compris qu’ils n’avaient pas beaucoup de chance d’avoir les tablettes tant attendues.

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.