Dogofry : des céréales destinées aux populations détournées
article comment count is: 1

Dogofry : des céréales destinées aux populations détournées

Un don destiné à des couches vulnérables de Dogofry a été détourné avant la fin de la distribution. La commission chargée de la distribution des céréales est pointée du doigt.

59 tonnes : c’est la quantité de céréales reçue par la commune de Dogofry comme don au mois d’août 2019. Cette donation destinée aux populations de cette commune de la région de Ségou est une initiative du gouvernement malien, afin de venir en aide aux familles vulnérables en période de soudure. Après la livraison des 59 tonnes par le Commissariat à la sécurité alimentaire, une commission de 4 personnes a été mise en place pour faciliter la distribution. Sauf que les choses n’ont pas suivi leur cours normal.

Selon une source locale, qui a requis l’anonymat, avant même que la distribution ne prenne fin, un camion de marque Mercedes a été rempli de plusieurs sacs de riz pour une destination inconnue. C’est grâce à la vigilance d’un conseiller communal que le détournement des dons a pu être décelé. M., le conseiller communal, a immédiatement loué les services d’un huissier pour constater les faits.

Détournement avéré

Après contrat, l’huissier, Maître Almahmoud Issoufi Maïga, confirme qu’il y a eu détournement d’une partie du don destiné aux populations vulnérables. « Je confirme que le camion contenant 85 sacs est bel et bien celui destiné à la commune rurale de Dogofry. Nous n’avons trouvé que 5 sacs de mil dans le magasin d’une personne chargée de surveiller le don. La fuite du chauffeur et de son apprenti confirme également nos doutes ».

Selon le requérant et ceux qui l’assistaient, le camion a été frauduleusement chargé à l’insu de tout le monde, pour une destination que la population ignore. Sur les 59 tonnes, 15 tonnes ont donc disparu. A en croire les témoignages de cet habitant de Dogofry, une personne arrêtée a déclaré à la gendarmerie avoir eu connaissance d’une somme de 440000 FCFA remise à un responsable de la commune. Mais, il dit ignorer pourquoi cette somme lui a été remise.

Les populations de Dogofry ne comptent pas abandonner cette affaire de sitôt avant de traîner les coupables devant les tribunaux. Un groupe de plaignant, à sa tête un conseiller communal, a décidé de porter plainte contre les 4 membres de la commission chargée de la distribution. L’affaire est désormais entre les mains du tribunal de première instance de Niono, dans la région de Ségou. Depuis la mi-novembre, le tribunal a instruit à la gendarmerie de Niono de mener une enquête pour que la lumière soit faite sur cette affaire. En attendant, une nouvelle équipe a été mise en place pour poursuivre la distribution.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)