Mali : Tiebilé Dramé serait-il devenu un « grand monsieur »?
Tiebilé Dramé
article comment count is: 0

Mali : Tiebilé Dramé serait-il devenu un « grand monsieur »?

Tiebilé Dramé est-il passé du statut de « petit monsieur » à celui de grand ? La réponse avec le blogueur Anassa Maiga.

« Dites à ce petit monsieur qu’il est temps d’arrêter… » Ces propos à l’encontre de Tiébilé Dramé sont du Président Ibrahim Boubacar Keïta, tenus il y a de cela près de quatre ans, en octobre 2015, dans un discours tenu à son retour d’une visite à Paris. C’est ainsi qu’il traitait Tiébilé Dramé : de « petit monsieur ».

Pour mémoire, opposant farouche à l’époque et pourfendeur du président, Tiebilé Dramé était accusé d’avoir « attenté à la République » en essayant de « saboter » la visite d’État du Président IBK à Paris. Il lui a été reproché de « s’être rendu à Paris avant lui (IBK, ndlr) pour distribuer des tracts avec l’intention de lui nuire ».

L’opposant d’alors avait démenti en bloc et en détail les accusations du président : « Dans la meilleure des hypothèses, le chef de l’État a été induit en erreur par ses informateurs, même dans ce cas il n’a aucune excuse ! »

Pourfendeur d’IBK devenu ministre

De 2013 jusqu’à la signature de l’accord politique, en mai 2019, Tiebilé Dramé a été le principal animateur de l’opposition politique malienne. Il est devenu la bête noire des gouvernements successifs d’IBK sur lesquels il n’a jamais manqué de mettre la pression à travers ses révélations fracassantes. Il aura été de tous les marches contre le régime, des protestations contre la révision constitutionnelle aux manifestations contre le gouvernement de Soumeylou Boubeye Maïga.

En mai 2019, après une longue crise sociopolitique ayant conduit à la démission du gouvernement de Soumeylou Boubeye Maïga, un accord politique a été proposé par le tout nouveau Premier ministre, Boubou Cissé, à tous les bords politiques afin de permettre la mise en place d’un gouvernement inclusif. C’est ainsi que Tiebilé Dramé s’est vu confier le portefeuille des Affaires étrangères, un poste qu’il connaît bien pour l’avoir occupé par le passé.

Réseau de lobbying

Dès sa prise de fonctions, Tieblé Dramé n’a pas tardé à mettre tout le monde d’accord sur sa capacité à être l’homme qu’il fallait pour ce poste, à mon avis, même si peu de gens en doutaient. « Disons  qu’avec lui, la diplomatie malienne a gagné en visibilité et en respectabilité, car il dispose d’un réseau de lobbying assez puissant au Mali et au-delà. Or, qui dit diplomatie dit forcément réseau. », confie Mamadou Dianka, un fervent partisan. Alors que dans l’opinion, nombreux sont ceux qui s’interrogent sur sa capacité à changer quoi que ce soit, y compris sur le plan diplomatique. « Il peut faire le « hohaho », mais rien de concret sur la scène internationale. Il est seulement mieux que certains de ses prédécesseurs. », estime Mohamed Ag Assory, journaliste et blogueur.

Pourtant, Tiébilé Dramé se fait aussitôt remarquer en accordant à RFI une interview dans laquelle il répond pour recadrer et remettre à sa place le général français à la retraite qui se prenait pour un spécialiste du Mali et dont les propos ont indigné et mis en colère l’opinion malienne.

Quelques jours après, c’était au tour du Président de la CMA (Coordination des mouvements de l’Azawad), Brahim Ould Sidatti, de se faire rappeler à l’ordre en public pour ne s’être pas levé pour respecter l’hymne national du Mali. Au Conseil de sécurité des Nations unies, il réclame le renouvellement du mandat de la Minusma et son extension accrue au centre du pays. Ce qu’il obtient. Mais, un observateur de la scène politique s’interroge : « Est-ce que Tiebile Dramé touche réellement là où il devrait toucher : la France, l’Accord pour la paix, la révision constitutionnelle… Quelles sont ses positions actuellement ? Ce n’est autre que la position du gouvernement qu’il critiquait pourtant. Au-delà de ses actions, il y a l’incohérence de l’homme politique lui-même, ses propres contradictions. »

Succès diplomatiques

Il n’empêche que – autre exploit que certains de ses partisans lui attribuent -, il réussit également à rétablir le contact, selon certaines indiscrétions, entre le Président IBK et le Chérif de Nioro, Bouyé Haïdara,  en brouille depuis quelques années. Il ne s’arrête pas là : l’opinion malienne, qui a tant souhaité un engagement conséquent de la Russie pour aider le Mali pour sortir de cette crise, a eu droit à la signature d’un accord militaire Russie-Mali.

Ainsi, n’étant plus cet opposant qui n’hésitait pas, Tieblé Dramé serait peut-être finalement devenu un « grand monsieur ». « D’un côté, il a envie de devenir un ‘’grand monsieur’’, donc démontrer de quoi il est capable au-delà des critiques qu’il peut faire. D’un autre, on attend encore de voir s’il bouge réellement les lignes de la diplomatie au-delà des bruits de ses partisans. », conclut cet avocat bamakois.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (0)

  1. Aujourd’hui, nous avons plus besoin de populisme et de discours. Il faut des actions et des décisions à l’interne comme l’international dans lesquelles les maliens se voient. Un homme, qui qu’il soit ne peut rien, il faut que le peuple malien se lève comme un seul homme et soutient les décisions et les actions qui s’imposent.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.