influenceur metier jeune_homme_telephone_internet
article comment count is: 1

Influenceur, un métier en pleine expansion au Mali

Les gens hyper connectés sur les réseaux sociaux sont souvent qualifiés de « drogués » au Mali, signe qu’ils ne sont pas aimés par tout le monde. Mais de plus en plus de personnes gagnent bien leur vie grâce à leur présence sur les réseaux sociaux. Ceux qui font partie de cette nouvelle espèce d’internautes sont appelés les « influenceurs », écrit la blogueuse Nafmalook.

Comme l’écrit le célèbre blogueur guinéen Alimou Sow, « est considéré comme influenceur un internaute suivi par plusieurs dizaines de milliers de personnes (généralement plus de 50 000) et dont l’opinion est susceptible d’influencer la décision de ses abonnés. On retrouve les influenceurs sur la plupart des plateformes: ce sont les Youtubeurs, les Instagrameurs, les Twittos, les Facebookeurs (Pages) mais aussi les… blogueurs. Leur influence se définit par rapport au nombre de leurs abonnés mais également grâce à leur capacité (intelligence, talent) de mobilisation, d’orientation et de conseil

Au Mali, nous pouvons citer entre autres Ballinu Montana Sissoko, Dede Cissé plus connue sous le nom de Dede Poulo, Akim Soul et bien d’autres. Chacun est arrivé à gagner sa vie avec la notoriété acquise sur les réseaux sociaux dans son domaine d’influence.

Marketing digital

Ballinu a vite compris l’outil de sponsoring Facebook. Son compte Facebook a plus de 136 000 abonnés et sa page Ballinu Montana Officiel en a plus de 135 000. Il s’est fait un nom dans le milieu du rap, où il est convoité aujourd’hui pour diffuser tout ce qui s’y passe (concerts, nouvelles chansons, nouveaux clips, etc.) auprès de ses followers. On peut dire qu’il contribue à rendre « stars » les nouveaux artistes et même les plus aguerris.

En retour, Ballinu se fait payer pour ses services et s’ouvre aujourd’hui à tout ce qui est marketing digital. Il a même été approché par l’équipe du président IBK pendant l’élection présidentielle de juillet pour diffuser ses messages sur ses réseaux.  Est-ce la magie de Balla qui l’a fait réélire ? On ne le saura peut-être jamais.

Dede Poulo, la reine fashion

Dede Poulo est appréciée par ses plus de 41000 « followers » (qui suivent son compte facebook) pour son goût vestimentaire et sa beauté. Ainsi, elle est approchée par les grandes marques de vêtements comme Ikalook, Maîmour et d’autres pour devenir leur égérie. D’ailleurs, il n’y a pas longtemps, une robe de la célèbre marque béninoise Nanawax a porté son nom.

Au-delà de la publicité en contrepartie de nouvelles tenues et d’argent, Dede Poulo a lancé Blue cosmétiques, une boîte qui vend ses produits à travers ses réseaux.

Le métier d’influenceur, est donc en pleine expansion au Mali. Vous aussi, si vous avez une sphère d’influence et un nombre élevé de personnes qui s’intéressent à vos posts et réagissent, analysez ce qu’ils admirent chez vous, mettez ça en valeur, cherchez des partenaires dans votre domaine d’influence et faites des publications pour de l’argent. Les réseaux sociaux sont pleins de potentiels. ll faut savoir les exploiter. Mais il ne s’agit pas de rester derrière son ordi et d’attendre d’avoir des followers. C’est un travail sérieux, qui demande une organisation, un réseau, etc.

La balle est dans votre camp.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.