larmes mandeka larme d'une madinka
article comment count is: 0

Larmes d’une Mandeka

A travers ce poème, la blogueuse Halima Dembélé, dépassée par plusieurs évènements tragiques qui se sont succédé au Mali ces derniers temps, a décidé de lancer un appel à tous les Maliens.

Gouvernance ou bras de fer

Dites-leur que la situation est amère

Tout va aujourd’hui de travers

Un pas en arrière

Pour se détacher de ceux qui s’érigent entre nous en barrière

 

Mon peuple en panique

Pour que cessent ces pratiques

Au bord de la rivière de la mort

Ne survivent que ceux considérés comme forts

En attendant le réveil du vassal qui depuis hier dort

Que deux phrases pour donner à ces auteurs tort

 

S’est abattue la tempête

Partis en Martyrs,

Ils sont tombés sous leurs tirs Dopés ou ivres

Ils ne les ont quand même pas laissés vivre

Abattoir ou crématoire,

Pour leur fin tragique, les âmes ne cessent de se suivre

Corps en barbecue, jonchés dans des cendres

 

Brûle à feu, vive femme enceinte

Bambin qui prend une balle dans la tête

L’empereur qui toujours s’entête

Des frères qui s’endettent

La voix de la mort tragique, les époux empruntent

Parce que s’est abattue sur mon peuple la tempête

 

Enterrer les siens

Moins protégés que des biens

En attendant que la faucheuse te vienne

Le sang qui bouillonne dans les veines

Souvent le sommeil qui ne vaut plus la peine

Parce que demeurent en toi tristesse et haine

Même au fond de l’océan, laisse vivre ses frères aquatiques, mère baleine

 

Quand se trouve dans un cockpit, l’amirale

Ne peuvent que s’écrouler nos espoirs

Homme, préfère être animal

Que de t’affirmer comme prochain de ces cannibales

 

En larmes, je rêve

Que mon Mali soit ce Wakanda

Où aventurier au Yatenga

Ouvrier au pays de la Teranga

Vivent en harmonie avec un danseur de djanjigui, de didadi ou de takamba

 

Terre du Mandé

Réveille tes fils ensommeillés

Qu’ils se tiennent debout et s’embrassent

Pour que les forces unies éteignent le feu invisible que l’ennemi embrase

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.