femmes maliennes sifflement Jeune_fille_rue
article comment count is: 8

Au nom des femmes maliennes, je dis non au sifflement indécent

Les jeunes femmes se font siffler tous les jours, dans tous les coins de rues de Bamako et ailleurs. Mais ce que beaucoup d’hommes semblent ignorer, c’est que le sifflement est la manière la plus insultante qui soit de s’adresser à une personne. C’est un manque de respect pur et simple envers les femmes, écrit la blogueuse Fatim Touré.

Je sors à 21h00 pour aller prendre une petite commission. Marchant dans la petite ruelle qui mène à la boutique d’à côté, mon trajet m’oblige à passer devant un groupe de jeunes. Penchée sur mon téléphone pour faire passer le temps, voilà un gamin qui me siffle. C’est révoltant.

Je ne suis pas un cas isolé. Les femmes subissent ce genre de sifflements tout le temps, et pas seulement chez nous. C’est rare que tu passes devant un groupe de jeunes sans que quelqu’un ne te siffle.

C’est devenu une habitude pour les jeunes car ils se sentent « hommes » en faisant cela, jouant le mâle qui va à la conquête de la femelle. Certains hommes le font parce qu’ils veulent faire le gros dos devant leurs potes. Ce sont en réalité des frustrés qui ne savent même pas (de prime abord) comment aborder une fille. Dans le jargon bamakois, ils ne savent pas « gérer » une fille.

La manière la plus insultante qui soit

À l’adolescence je ne trouvais pas cela déplacé, ça ne me faisait vraiment pas d’effet à vrai dire. Je croyais que c’était comme ça, que c’était normal. Mais c’est en grandissant que j’ai compris que siffler une fille ou une femme est la manière la plus insultante qui soit de s’adresser à elle. C’est un manque de respect pur et simple envers la femme. Du coup je me demande, où est la galanterie, la diplomatie, le tact, la délicatesse ? Où sont passées les bonnes manières ?

Les sifflements dérangent pas mal de filles, mais elles n’oseront jamais le dire car la société malienne veut que ses filles ne se montrent pas effrontées. Même si tu te plains, on dira que cela est de ta faute, que tu n’étais pas bien habillée, que tu n’aurais pas dû passer par ce chemin, etc. Tous les prétextes sont bons pour culpabiliser la jeune fille.

Tout le monde doit le dénoncer

Avec ce genre de comportement, on s’étonne de voir des hommes devenir des pervers sexuels, qui n’ont aucun respect pour la femme. Ils croient qu’ils peuvent tout se permettre avec une femme, parce qu’ils ont grandi comme ça. Malheureusement cette pratique ne risque pas de disparaître de sitôt. Elle est en quelque sorte ancrée dans le quotidien de beaucoup de jeunes garçons qui se sont fait une certaine éducation propre à eux dans la rue.

Il est temps que tout le monde dénonce ce genre de petits comportements malsains qui semblent insignifiants pour certains. Et ce n’est pas seulement une affaire de femmes. Les hommes ont aussi des épouses, des filles, des sœurs, des mamans et des cousines qu’ils ont la responsabilité de défendre contre ce harcèlement quotidien.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (8)

  1. Je suis du même avis que vous sur la question. Mais il ne faut pas surtout négligé les habillement de nos soeurs aujourd’hui qui sont la plus grande cause de ce ciflement. Je dirais même que c’est pas poli de cifler une fille ou femme de passage. Si tu es un garçon aborde la poliment. Mes soeurs doivent aussi portées des habits descend pour être à l’abris de ce fléau.

    1. Oui je vous rejoins mais à noter que cela est dû aussi au comportement de nos soeurs d’aujourd’hui alors il faut que les filles aussi pour leur dignité

      1. Agali Gaibo, je respecte humblement ton avis, mais note que ce n’est pas toutes les filles qui s’habillent indécemment. Je t’assure que presque toutes les filles se sont fait siffler au moins une fois dans leur vie, cela ne veut pas dire aussi qu’elles sont de mœurs légères. Nous devons arrêtez de nous rejeter constamment la faute, de prendre nos responsabilités et de sensibiliser le public jeune.

    2. Salut Gaoussou,

      Je suis tout à fait d’accord avec toi quand tu dis que les filles doivent aussi porter des habits décents pour être à l’abri de ce fléau. Je peux dire que c’est même l’un des facteurs qui poussent les garçons à le faire. Mais il faut aussi noter que même si tu es habillée correctement cela n’empêche pas certains car c’est devenu une mauvaise habitude. Je pense que Pour qu’on puisse trouver une solution, chacun de nous, homme comme femme doivent mettre la main à la pâte pour donner fruit a une société plus respectable avec une jeunesse consciente.

  2. Je suis complètement daccord avec vous. Mais je pense aussi que cest de la faute à certaines filles qui leur repondent avec le sourire. Elles montrent qu’elles sont accessibles et donc, ils prennent ces genres de cas pour une généralité. C’est à nous, femmes, de nous respecter afin que les hommes nous respectent.

  3. Merci Fatim pour la pertinence de tes sujets traités. A chaque fois que je lu tes articles, j’en repart ravi.
    Personnellement je n’ai jamais osé siffler une fille/femme, c’est une chose que j’ai toujours trouvé déplacée voir malpoli. Galanterie exige, j’ai toujours pratiqué d’autres TAP (Techniques d’approches). Mais il faut néanmoins retenir que la plupart des personnes qui sifflent la femme ne le font pas par impolitesse mais par ignorance ou conformisme (suivre ce qu’ils voient chez l’ainé), bien que l’acte en soi est déplacé, l’intention pas du tout. Comme tu l’as d’ailleurs dit, c’est simplement par manque de techniques d’approche, de drague. Il faut cependant que les quelques femmes qui répondent aux sifflotes cessent pour faire comprendre aux jeunes hommes que cette méthode est nulle et malpoli, comme ça je pense qu’ils changerons de technique.

  4. Merci Fatim pour la pertinence de tes sujets traités. A chaque fois que je lu tes articles, j’en repart ravi.
    Personnellement je n’ai jamais osé siffler une fille/femme, c’est une chose que j’ai toujours trouvé déplacée voir malpoli. Galanterie exige, j’ai toujours pratiqué d’autres TAP (Techniques d’approches). Mais il faut néanmoins, retenir que la plupart des personnes qui sifflent la femme ne le font pas par impolitesse mais par ignorance ou conformisme (suivre ce qu’ils voient chez leurs aînés), bien que l’acte en soi est déplacé, l’intention pas du tout. Comme tu l’as d’ailleurs dit, c’est simplement par manque de techniques d’approche, de drague. Il faut cependant que les quelques femmes qui répondent aux sifflotes cessent pour faire comprendre aux jeunes hommes que cette méthode est nulle et malpolie, comme ça je pense qu’ils changerons de technique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.