age retraite
article comment count is: 1

Repousser l’âge de la retraite n’est pas bonne idée

L’année 2019 a mal débuté au Mali. Dès le neuvième jour du mois de janvier 2019, l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) a allumé la mèche d’une grève de 3 jours. L’objectif était, entre autres, le changement des conditions de travail, une augmentation de salaire et un rallongement de l’âge de la retraite. Dans un pays où le taux de chômage dépasse largement les 22%, avec une faible croissance économique, le blogueur Amadou B. Diarra se demande si le fait de repousser l’âge de départ à la retraite est une bonne idée. 

Chaque année, des milliers de jeunes diplômés sortent des universités et des centres de formation professionnelle pour vivre le pire passage de leur vie, celui de la recherche d’emploi.

Le chômage est un phénomène inéluctable au Mali et constitue un problème majeur. Source d’angoisse et de dépression, il conduit les jeunes à des actes qui peuvent nuire au bon fonctionnement du pays. Il pousse certains sur le chemin de la migration clandestine (la plupart n’atteignent pas l’autre côté de la Méditerranée et se noient après le naufrage de leur embarcation), du banditisme, de la délinquance voire même du terrorisme.

Accroissement du taux de chômage

Augmenter l’âge de la retraite, dans ces conditions, n’est pas une bonne idée à partir du moment où cela permet à ceux qui ont déjà des emplois de rester encore et encore en poste, alors même qu’il y a des jeunes auxquels on doit aussi donner leur chance. « On devrait plutôt parler de diminution de l’âge de la retraite », estime Mahamme Aguib Maïga, étudiant en droit.

En clair, 63 ans est un âge un peu trop élevé pour partir à la retraite. Le gouvernement doit penser aux jeunes avant d’accepter cette demande de l’UNTM. A 55 ans déjà, on devient moins performant et moins concentré. A 60 ans, on commence déjà à mélanger les choses. Certaines personnes proches de la retraite veulent rester au poste qu’elles occupent malgré leur âge. D’autres, pour ne pas partir en retraite, diminuent artificiellement le leur chaque année et meurent au poste, ce qui dans le fond, impacte négativement le rendement dans les services. La productivité d’un mort étant universellement reconnue comme relativement faible.

Hausse de la population active

Les jeunes doivent être recrutés en masse pour une alternance pendant que les quelques doyens qui n’ont pas encore atteint l’âge de la retraite sont là. Ainsi, ils apprendront beaucoup de choses de ces derniers et pourront facilement assurer la continuité. « Cela dépend de la position de chacun, affirme Dr Abdoul Diallo, un retraité. D’abord, il y a des gens qui passent plusieurs années sur les bancs et qui commencent à travailler à 40 ans, d’autres qui commencent à travailler à 20, 25 ans. Je pense que si on uniformise, c’est quelque chose qu’il faut considérer ».

Il a ajouté ensuite qu’il y a deux aspects : « Plus on avance en âge, plus on a de l’expérience. Et s’il faut partir à la retraite au moment où on a plus d’expériences à partager, il y aura une perte », explique-t-il, même s’il est d’accord sur la nécessité de faire de la place aux jeunes.

Pour moi, cette question mérite d’être mûrement réfléchie. Certes, comme me l’a expliqué Séga, un jeune expert-comptable, « augmenter l’âge de départ à la retraite aura des conséquences douloureuses à court et moyen terme ». Cependant, cela peut aussi avoir des effets positifs, car reviendrait quelque part à accroître la population active et, par ricochet, les capacités de production et potentiellement le PIB (Produit intérieur brut). Mais c’est là aussi un enchaînement théorique qui repose sur l’hypothèse d’un pays au taux de chômage structurel, c’est-à-dire au-dessous duquel les entreprises et la fonction publique peinent à recruter. Et c’est là tout le problème.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

  1. Un très bon sujet mais qui aurait pu être traité avec un plus grand sérieux. Pourquoi ne pas donner la parole à ceux qui ont la demande de l’uniformité de l’âge de la retraite? Tous ceux qui parlent dans le texte font des suppositions et n’ont pas forcément lu les documents afférants à ce projet. J’aurai été le blogueur, je serai passé voir l’UNTM pour qu’on m’explique mieux et non venir supposer qu’à 60 on commence à mélanger les choses car si c’est le cas ça veut dire que nous sommes en danger partout presque dans le monde car la quasi totalité des présidents et autres grands décideurs ont tous plus de 60 disons dans une grande majorité. Ce sujet est très intéressant surtout en cette période où il est au centre des débats et il aurait pu être mieux mûrit.