Boissons énergisantes et énergétiques : la dangereuse prolifération
article comment count is: 3

Boissons énergisantes et énergétiques : la dangereuse prolifération

Ces derniers temps, beaucoup de marques de boissons sont vendues dans les rayons de nos marchés. Des boissons qualifiées d’énergétiques alors qu’elles ne le sont pas toutes, selon notre blogueur Nana K, qui alerte sur les risques sanitaires.

Le marché malien est inondé de boissons. Chaque jour, on voit à la télé, on entend à la radio ou on rencontre des jeunes filles et garçons dans les rues de Bamako faisant la promotion de boissons. Pourtant, sur le physique ou la santé de l’homme en général, ces boissons agissent.

Le gros souci, c’est que les consommateurs ne connaissent pas vraiment la différence entre ces boissons. Pour certains, ce sont des boissons énergétiques alors que certaines sont plutôt énergisantes.

Risque d’hypertension

Le marketing a entretenu une confusion entre les deux vocables. Mais la différence entre une boisson énergisante et énergétique est que la première contient de l’eau et du sucre, des vitamines, de la caféine et des extraits de plante qui ont des vertus qui combattent la fatigue. Elle est destinée à la consommation exclusive des jeunes. La consommation est quotidienne, doit être modérée pour éviter le risque d’une hypertension ou une élévation du rythme cardiaque.

Par contre, la seconde est destinée aux sportifs afin de lutter contre la fatigue et la déshydratation durant l’effort. Et elle aide à reconstituer les glycogènes lors des exercices d’endurance. C’est une boisson utile dans le cadre d’une pratique sportive intense. Elle contient des sels minéraux, du sucre et des antioxydants.

Des nouvelles marques arrivent sur le marché chaque jour. Dans les boutiques, grandes surfaces de Bamako on retrouve ces nouveaux produits : Rox energy Drink, Double Seven, 3 Horses, commando, etc.

Ousmane, un jeune de 27 ans, est un vrai amateur de ces boissons : « Je prends trois à deux cannettes chaque nuit lorsque je vais en boite ou en soirée dansante, mais seulement deux cannettes quand je suis à la maison ». Si pour certains c’est une folie, Ousmane trouve que c’est tout à fait naturel.

Conséquences sur la santé

Mais la question qu’on devrait se poser est la suivante : on-t-elles des effets néfastes sur notre santé physique et mentale ? M. Cissé, médecin exerçant à l’hôpital Gabriel Toure de Bamako, explique : « Ces boissons sont présentées comme naturelles et bonnes, alors que si nous fouillons en profondeur, on se rend compte qu’elles ont de plus en plus d’effets néfastes sur la santé. Nous avons lancé une alerte à notre hiérarchie pour qu’elle puisse saisir les autorités en charge du contrôle de ces boissons, car derrière ce baratin, se cachent des phénomènes. »

Il a aussi ajouté qu’elles affectent notre humeur, notre fonction cardiaque, notre capacité de réflexion et la qualité de notre sommeil. Pour lui, les sportifs devraient s’en priver.

Quel est surtout le rôle de l’État dans la commercialisation de ces boissons ? Il n’a pris aucune disposition pour leur contrôle et leur commercialisation ? Les commerçants et les responsables de ces produits voyagent de pays en pays pour leur acquisition et ne s’acquittent que des frais de douane qui profitent à l’État, selon M. Al Mamy, contrôleur national.

Nous devons prendre nos responsabilités en lançant un cri de cœur à nos autorités afin qu’elles prennent des dispositions contre ce fléau grandissant pour prévenir et protéger la santé de la population.

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (3)

  1. Dans l’article je constate que l’idée est centrée sur le côté néfaste de ses boissons mais n’ont t’elles pas un côté positif ?
    Ensuite le médecin il se base sur quoi pour former sont argumentation ?
    Le Mali étant un pays pauvre il faut diminuer les taxes sur les commerçants même ceux qui importent les boissons énergisantes et énergétiques pour le développement de tous.
    En tout cas merci pour tout ses conseils j’ai aussi compris la différence entre énergétique et énergisante mais je vais continuer a consommer.😂

    1. Une chose a deux faces , eux ils n’ont fait qu’émerger la partie cachée de l’iceberg et doivent être remercier pour cela mais l’autre face est déjà connue de tous donc inutile de s’y atteler . Notre vie nous appartient donc la persévérer est une de nos prérogative , j’espère que ce message renforcera d’avantage la volonté des gens réticents à continuer leur œuvre et les plus répulsifs à se retrouver avant l’irréparable. J’étais de passage 🚶🏻🚶🏻.

  2. Je suis vraiment d’accord avec ça,la plupart des jeunes d’aujourd’hui consomment les boissons soit disant énergétique sans modération pour, d’après eux augmenter la capacité de l’homme sur le lit, Voici la principale motivation de la plupart des consommateurs jeunes