kamissa camara presidente mali Kamissa_Camara_ministre_des_affaires_etrangeres_Bamako_Mali copie
article comment count is: 2

Kamissa Camara peut-elle devenir la prochaine présidente du Mali ?

Quand je visualise la future carrière de Kamissa Camara, une jeune femme ambitieuse devenue chef de la diplomatie malienne à 35 ans, je la vois devenir présidente de la République à 40 ans et Secrétaire générale des Nations-Unis à 45 ans, écrit le blogueur Jean-Marie Ntahimpera.

Je ne sais pas si Kamissa Camara a l’ambition de devenir présidente de la République, mais je me dis qu’il n’y a pas meilleure suite pour sa carrière.

Quand j’ai demandé à une collègue malienne si la nouvelle star du gouvernement malien peut devenir présidente de la République, voilà ce qu’elle m’a répondu : « Même si 90% de la population se met derrière elle, elle ne passera pas. Je ne suis pas pessimiste, je suis réaliste. C’est le Mali. La méchanceté gratuite s’en mêlera. » Elle ajoute : « Le Mali est trop patriarcal. Les Maliens croient que si une femme dirige les hommes, ça porte malheur. »  

Elle est ambitieuse et intelligente

L’avenir nous dira si ma collègue a raison ou tort, mais je crois en l’étoile de notre jeune ministre. Elle a l’énergie, l’ambition et l’intelligence. Elle connaît bien le Mali, l’Afrique, l’Europe et l’Amérique, qui font partie de son identité. Elle connaît le monde tel qu’il est, ce qui est un avantage pour un dirigeant. Elle était conseillère diplomatique du président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) avant de devenir ministre. Petit à petit, elle est en train d’acquérir l’expérience nécessaire pour diriger un pays.

Sur les réseaux sociaux, on voit que les jeunes Maliens sont totalement tombés sous le charme de Camara. La première question que beaucoup ont posée quand elle a été nommée ministre est : « Est-elle célibataire ? » Ça ne m’étonne pas : elle est très jolie.

Je sais qu’il y a une différence entre une femme que les jeunes veulent épouser et celle qu’elles voudraient avoir comme présidente. Mais même ceux qui ne digèrent pas le pouvoir d’IBK ont applaudi sa nomination. Les jeunes Maliens ont la soif de voir un leader qui leur ressemble et qui les comprend, et je suis sûr que Kamissa Camara aurait leur soutien si elle décidait de briguer la présidence.

Elle est trop Américaine

Malgré sa jeunesse et son énergie, il y a un élément qui joue en sa défaveur : elle est trop Américaine. C’est vrai qu’elle est à la fois Malienne, Française et Américaine, mais sa carrière, son réseau et sa culture sont surtout américains. Mis à part son amour incontestable pour le Mali, son cœur bouge pour les Etats-Unis, et elle ne s’en cache pas. Si le Mali était un pays anglophone comme le Ghana, la proximité de la ministre avec le pays de Barack Obama jouerait en sa faveur.

Mais qu’on le veuille ou pas, le Mali est toujours dans le « pré-carre français. » IBK est président du Mali (entre autres raisons) parce qu’il a une culture francophone et le soutien de la France. Ce n’est pas la seule raison de réussir en politique dans ce pays, mais ça compte. Kamissa Camara n’ignore pas cette réalité puisqu’elle est diplomate.

Ceci dit, l’américanophilie et les autres obstacles qui sont sur le chemin de la jeune ministre ne sont pas insurmontables. Comme n’importe quel dirigeant, elle a ses propres limites. Mais si l’aura dont elle bénéficie dure, et qu’elle gagne le soutien des Maliens, elle deviendra peut-être la première femme à diriger le Mali, Inchallah !

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (2)

  1. Si, je comprends votre analyse, Kamissa pour être secrétaire général de l’ONU doit se contenter d’un mandat. Pensez-vous qu’elle se limitera à un seul mandat présidentielle pour l’ONU?

  2. Avec une si grande parcours, et son intellect, je pense qu’elle peut le devenir.
    Juste avec un peu de bonne volonté politique différent de la politique malienne c’est possible