pourquoi g5 sahel sevare
article comment count is: 0

Pourquoi le G5 Sahel doit rester à Sevaré

La décision de déménager le QG de la force antiterroriste G5 Sahel de Sévaré à Bamako sonne comme une victoire pour les groupes djihadistes qui sèment la terreur dans le centre du Mali, écrit le blogueur Sagaidou Bilal.

Contre toute attente, nous avons appris dans les journaux, le 28 septembre, que la force conjointe antiterroriste G5 Sahel, regroupant des soldats burkinabè, maliens, tchadiens, mauritaniens et nigériens, va déménager sa base de commandement de Sévaré à Bamako. Le commandant de cette force, le général mauritanien Hanane Ould Sidi, explique cette décision par le fait que Sévaré n’est pas un endroit approprié pour réfléchir, planifier, coordonner et conduire les opérations, et que Bamako est l’endroit idéal pour cela.

Pour certains observateurs et citoyens maliens, cette décision est perçue comme un désistement, surtout après l’attaque que le QG de cette force a subie le 29 juin. Sur les réseaux sociaux, beaucoup de Maliens ont accusé les commandants de cette force de vouloir se réfugier dans les bureaux climatisés de Bamako au risque d’oublier leur mission de combattre les terroristes.

Pour ma part, je plaide pour que cette force reste à Sévaré pour deux raisons.

1. Décourager Kouffa

Depuis son opérationnalisation, le G5 Sahel a eu du mal à nous présenter des résultats concrets sur le terrain. Même à Sevaré où se trouve sa base de commandement, les attaques des groupes djihadistes sont quotidiennes. Le prédicateur Amadou Kouffa continue de semer la terreur dans les populations de cette région comme ailleurs au Nord ou dans le Macina.

Malgré ce manque de résultats, je préfère que cette force reste à Sévaré parce que c’est là-bas qu’on a le plus besoin de sa présence. C’est dans cette région du centre du Mali où le terrorisme est plus actif actuellement. Il ne suffit pas seulement d’y envoyer des soldats et de les commander depuis Bamako. Les généraux doivent descendre sur le terrain et les encadrer de plus près pour renforcer leur moral. Sinon, le déménagement du QG sera fêté comme une victoire par Amadou Kouffa et ses hommes, qui se sentiront encouragés à poursuivre leurs projets terroristes.

2. Rassurer la population

Le G5 Sahel doit rester à Sevaré comme Barkane à Gao. Le simple fait de savoir que son QG est là-bas rassure les populations de la région de Mopti qui risquent de se sentir abandonnés par son départ.

Si les généraux de cette force pensent que Sévaré manque de confort comme l’a laissé entendre son commandant, ils n’ont qu’à contribuer à rendre cette ville confortable. Le premier ingrédient pour qu’une ville soit confortable est la sécurité, et je suis sûr qu’ils sont capables d’élaborer des mécanismes pour mieux sécuriser leur base et même toute la ville. Le deuxième ingrédient est le dynamisme économique. Le G5 est une initiative de cinq pays, qui doit être financée à coup de millions de dollars par les Français, les Américains et tous les pays qui se soucient de la lutte contre le terrorisme. Ce serait bien que les habitants de cette région, qui sont assez éloignés de la capitale, profitent de certaines des dépenses de cette force.

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.