Examens de fin d’année : les probables sujets au bac 2019
article comment count is: 0

Examens de fin d’année : les probables sujets au bac 2019

Pour boucler la phase des révisions, plusieurs élèves s’appuient sur les anciens sujets au bac. Le blogueur Yacouba Dramé donne des conseils aux élèves sur les sujets probables.

L’année scolaire 2018-2019 a été marquée par plus de quatre mois de grève des enseignants, qui a pris fin à la mi-mai 2019. Depuis, le département de l’éducation nationale est engagé dans une « course contre la montre » pour sauver l’année scolaire. Les examens de fin d’année sont prévus de la dernière décade du mois de juillet à la première semaine d’août.

« Les élèves doivent comprendre que seul le travail paye. Il ne faut pas se concentrer uniquement sur le programme de la 12ème année. Des sujets peuvent venir sur le programme de la dixième ou de la onzième année », conseille Mohamed Nienta, professeur d’anglais au sortir d’un Techniques diverses

Les avis sont partagés au sein des professeurs de l’enseignement secondaire de Mopti quant aux techniques de révision. Si certains privilégient les leçons enseignées au premier trimestre, d’autres conseillent par contre de se baser sur l’ensemble du programme exécuté.

Boubacar Sounkoro, professeur de mathématiques au lycée public de Mopti, donne des pistes aux élèves en ce qui concerne les sujets de mathématiques : « Les élèves font les mathématiques dans les six séries des classes de terminales au lycée. J’ai conseillé à mes élèves de créer des groupes d’exercice pour traiter des anciens sujets au bac ».

Sounkoro, lui, va plus loin en proposant aux élèves de s’intéresser aux fonctions numériques pour ceux qui sont dans les séries non scientifiques. Pour les séries scientifiques, il privilégie les fonctions logarithmes, exponentielles, le calcul intégral, les primitives et l’arithmétique

Philosophie, la bête noire

Diversement appréciée par les élèves, la philosophie semble être  « la bête noire » de plusieurs lycéens.  « J’ai toujours eu du mal avec les sujets de philosophie en classe. J’ai très peur de traiter le sujet avec des arguments qui n’ont rien à voir avec, c’est-à-dire le fameux hors-sujet à l’examen », estime Amadou Samassekou, élève dans un lycée privé.

Contrairement aux élèves, Oumarou Guindo, professeur de philosophie, pense que les candidats peuvent tirer leur épingle du jeu s’ils mettent en application les consignes données en classe. Il explique le problème des élèves en philosophie par leur incapacité « à éviter les pièges que renferment les sujets ou encore à déchiffrer le code du sujet ».

Guindo propose de réviser les thèmes comme : le développement de l’Afrique, les crises dans les pays africains, la culture, la démocratie, la citoyenneté et les droits de l’Homme, entre autres.

Enfin en ce qui concerne l’anglais, une autre matière principale, le professeur Nientao conseille aux élèves de réviser le reporting speech,  complaining, passive voice, gerund and infinitive, post card, CV (essay), entres autres.

Les différentes perturbations de l’année scolaire me poussent à croire que le programme enseigné au troisième trimestre n’est pas susceptible de venir à l’examen. Pour cette année, au niveau de l’académie d’enseignement de Mopti, ils sont 13946 candidats aux différents examens dont 4870 au baccalauréat.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (0)