Micro-trottoir : à Mopti, des avis divergents sur la célébration du centenaire
article comment count is: 1

Micro-trottoir : à Mopti, des avis divergents sur la célébration du centenaire

La ville de Mopti a célébré son centenaire, du 21 au 31 décembre 2019. Quelques jours après l’évènement, Benbere propose un micro-trottoir dans lequel s’affrontent divers points de vue.

Les autorités communales ont organisé, en grande pompe, la célébration des cent ans de la ville de Mopti en présence du Premier Ministre, Boubou Cissé et de l’ancien Président, Amadou Toumani Touré, rentré du Sénégal où il était en exil depuis le coup d’État du 22 mars 2012, qui mit fin à son régime. Ainsi, du 21 au 31 décembre, la ville a vibré au rythme de beaucoup d’activités de loisirs pour les jeunes : concours culturel, sports, course de pirogues.

L’organisation des festivités commémoratives des cent ans a, pourtant, donné lieu à beaucoup d’interprétations au sein de la population dans la commune urbaine de Mopti. Les avis divergent. D’un côté, il y a ceux qui pensent qu’il ne fallait pas organiser un tel événement et, de l’autre, ceux qui ont montré leur enthousiasme. Au milieu, il y a ceux qui étaient opposés au départ à l’idée d’organiser une célébration, mais qui ont finalement apprécié l’événement.

Aminata Baby

« J’ai beaucoup aimé le caractère festif du centenaire, la foire et le projet Mopti-ville lumière. C’est une première dans la ville de Mopti. J’ai fait des achats à la foire. Les articles étaient moins chers. Les artistes venus de Bamako ont animé les soirées pendant une semaine. J’ai beaucoup apprécié le travail des organisateurs.»

Fanta Traoré

« Je ne me suis jamais promenée avec mon mari. Grâce aux festivités du centenaire, nous sommes sortis pour aller voir les spectacles. Mon mari m’a même acheté quelques articles à la foire du centenaire. Je peux dire que ça a vraiment permis de renforcer notre lien. Je félicite les initiateurs.»

Fodé Ouédraogo

« Au départ, j’étais contre l’organisation des festivités du centenaire. Mais, après le début des activités, j’ai trouvé l’idée géniale. J’ai beaucoup apprécié l’organisation de la compétition culturelle entre les jeunes des différents quartiers de la commune. Je trouve que l’organisation d’une telle activité permet de corriger la mauvaise perception de ceux qui ne vivent pas à Mopti.»

Fanta Guindo

« Je trouve que l’idée d’organiser une fête pour les cent ans de la commune est bonne, mais je pense que le moment était très mal choisi pour célébrer un tel événement. Au lieu de faire la fête, nous devions penser aux victimes civiles de la région. Il fallait attendre le retour de la stabilité pour fêter le centenaire.»

Boubacar

« J’étais totalement opposé à la célébration du centenaire. Je pense que c’était un moyen pour la mairie de faire oublier la mauvaise gestion de la commune. Nous attendons que la commission d’organisation nous communique le coût des activités.»

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)