article comment count is: 1

Massacres à répétition : les Maliens en ont assez de pleurer !

Samedi, le Mali a été une nouvelle fois dramatiquement endeuillé. Ce n’est pas la première fois qu’un évènement si malheureux se produit. A chaque fois, les communiqués de condamnation suivis de la fameuse formule « la lumière sera faite sur l’affaire » sont adressés aux populations sans que rien de concret ne suive. « On en a marre des condamnations, les responsabilités doivent être prises », estime le blogueur Issouf Koné.

Hier c’étaient les massacres de Nantaka ou tout dernièrement encore celui de Koulogon, début 2019, qui avait poussé les populations de Bankass à se déplacer en masse vers Sikasso, Ségou, Bamako et d’autres grandes villes…

Aujourd’hui, la cible est Ogossagou, deux jours après une attaque terroriste à Dioura. Le bilan est lourd : au dernier recensement, on évoque le nombre de 134 victimes. Pour de petits villages qui généralement comptent moins de 1000 habitants, c’est un désastre !

Un massacre qui dépasse l’entendement

Parmi les victimes, en plus des hommes, vieux et jeunes, des enfants, des femmes dont certaines enceintes, des caprins calcinés, des greniers enflammés, 410 cases incendiées. Ce massacre dépasse tout entendement. A chaque fois, on évoque des milices de chasseurs qui seraient les auteurs de ces exactions sans que personne ne soit capable de le prouver ou de mettre la main sur eux. Pourtant sur le plateau Dogon, où sont intervenus la plupart de ces massacres, la principale milices de chasseurs, Da Na Amassagou, a toujours nié son implication dans les massacres depuis le cessez-le-feu signé fin 2018.

Peu importe qui peut être derrière ces crimes, comment se fait-il qu’après chaque exaction, les auteurs arrivent si facilement à se volatiliser ? Avec tous ces milliards investis dans l’armée, pourquoi celle-ci n’est pas capable de retrouver ces assassins et de les poursuivre jusque dans leurs derniers retranchements ?

L’Etat doit s’assumer

Je crois que les Maliens ont déjà pleuré toutes les larmes de leur corps. Il est vraiment temps de situer les responsabilités car cette attaque est de trop. On ne peut plus se contenter de condamnations en l’air.

Regarder de pauvres gens se faire tuer, balancer des « Repose en paix » à tout bout de champ pour ensuite se calmer en attendant le prochain massacre ne sert à rien. Nous sommes face à l’intolérable et cela depuis fort longtemps. Avec les images insupportables du massacre, la colère ne fait que monter. Ceux qui sont chargés de sécuriser les Maliens doivent répondre.

Vous pouvez relire sur Benbere : Dans le centre, il faut dissoudre les milices d’autodéfense

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

  1. Salut d’abord dogono &PEUL SON AN PALABRE S’EST SON LES TRAYZER DU PEY SINO YARIYEN ANTR LES PEUL &LES DOGONO S’EST message DE YOUSOUF SIDIBÉ DIT YOUGA ONE MERCI BENBERE

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.